Convoitise sur l′or de Roumanie | Europe | DW | 15.09.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Convoitise sur l'or de Roumanie

La zone euro est toujours au bord de la crise cardiaque, les marchés financiers déboussolés. Le Parlement européen essaye de promouvoir la rigueur économique tandis que la hausse de l'or excite les appétits.

Dossierbild Gold 1. ** FILE ** In this undated file handout photo released by Newmont Mining Corporation, gold nuggets and bars are shown. Gold futures surged to an all-time high above $880 an ounce Tuesday, Jan. 8, 2008 as traders bet that rebounding oil prices would boost demand for the metal as a safe haven investment. (AP Photo/Newmont Mining, file)

Depuis plus de 2000 ans, l'or est exploité dans la mine de Rosia Montana en Roumanie.

"Nous devons nous éloigner d'une union de la dette pour nous rapprocher d'une union de la stabilité durable" a déclaré la chancelière allemande Angela Merkel au salon de l'automobile à Francfort. Reste à savoir comment. La chancelière a reconnu elle-même qu'il n'y avait pas de "solution magique" et que cela risquait de prendre du temps. En attendant, et à la veille de l'élection régionale de la ville-état de Berlin, les prises de position plus ou moins diplomatiques se sont multipliées, renforçant la nervosité des marchés. Du côté positif, il faut noter tout de même que sous la pression de la crise, un accord de principe est intervenu au Parlement européen sur un durcissement du Pacte de stabilité et de discipline budgétaire commune, aprés des mois de blocage. Nous avons demandé à l'euro-député allemand Jo Leinen si l'on s'acheminait vers une gouvernance économique commune...

Plus de moyens pour FRONTEX

griechisch-türkische Grenze

FRONTEX, l'Agence européenne, apporte son aide aux états pour controler l'immigration

FRONTEX, l'Agence européenne des frontières, dont les missions ont jusqu'ici principalement concerné le controle de l'immigration, va bénéficier de plus de moyens. Elle pourra constituer des équipes de fonctionnaires et surtout elle pourra acheter ou louer elle-même ses équipements techniques, par exemple les avions ou les bateaux qu'elle doit pour l'instant demander auprès des Etats membres. FRONTEX n'agit qu'à la demande des Etats, pour surveiller les quelques 43 000 de frontières extérieures maritimes et plus de 8000 kilomètres de frontières terrestres de l'espace Schengen. Au delà de ces aspects purement organisationnels, les députés européens ont tenu à mettre en avant l'aspect défense des droits de l'homme: l'agence sera donc flanquée d'un "officier aux droits fondamentaux" : il devra s'assurer que les migrants interceptés ne seront pas renvoyés dans leur pays s'ils y encourent un danger ou sans avoir pu déposer une demande de droit d'asile. Par ailleurs FRONTEX sera également tenu d'aider les Etats membres en cas d'urgence humanitaire, par exemple pour sauver des réfugiés en mer. L'agence européenne avait en effet été critiquée pour n'avoir pas pu empêcher ce genre de drames. Bref, des mesures indispensables, car Frontex notamment lors de l'afflux d'immigrés en provenance d'Afrique du nord et en particulier de Tunisie, n'a pas fait preuve de grande efficacité. Mais une fois encore, les gourvernements de Madrid, Paris et Berlin préfèrent souligner la "responsabilité politique" sur leurs frontières - pour pouvoir la fermer à leur guise, en dépit de l'accord de Schengen...

L'or des Carpathes

Crise financière, menaces de récession... les particuliers mais aussi les spéculateurs cherchent des valeurs refuge, au premier rang desquelles figure l'or bien sur. Le prix du métal précieux atteint des sommets et fait monter les enchères en Roumanie. Voyage avec notre correspondante Mihaela Carbunaru en Roumanie, le pays où se trouve le plus grand gisement d'Europe.

Auteur: Elisabeth Cadot
Edition: Jean-Michel Bos

Audios et vidéos sur le sujet