Cinq questions pour comprendre les élections européennes | International | DW | 25.05.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

International

Cinq questions pour comprendre les élections européennes

Les élections européennes se poursuivent jusqu'à dimanche soir. Plus de 400 millions d'Européens sont appelés aux urnes pour élire les eurodéputés du Parlement. À quoi sert ce scrutin ? Réponse en cinq questions.

  • Qui les Européens vont-il élire ?

Les Européens votent depuis jeudi pour élire les eurodéputés de la huitième législature du Parlement européen. Depuis 1979, c'est un suffrage direct.

Les eurodéputés sont élus pour un mandat de cinq ans. Chaque pays a un nombre déterminé de sièges en fonction de sa population. C'est l'Allemagne qui a le plus grand nombre d'eurodéputés avec 96 sièges. En comparaison, Malte est la moins bien lotie avec 6 sièges.

Le nombre total de députés reste inchangé tant que le Brexit n'aura pas eu lieu. 751 eurodéputés seront donc élus dimanche soir.  

 

  • Comment s'organisent les élections ?
EU Wahl | Start in Großbritannien und Niederlanden (Reuters/P. van de Wouw)

Les Européens peuvent voter dans leur pays de résidence même s'ils n'ont pas la nationalité du pays.

Ce sont les élections européennes parce que chacun des 28 États membres organisent ses propres élections. Une partie des États membres a voté dès jeudi 23 mai. C'est le cas de la Grande-Bretagne et des Pays-Bas. 

La majorité des pays, dont la France et l'Allemagne, votent le 26 mai.

C'est un scrutin proportionnel à un tour. Chaque parti doit présenter une liste qui alterne des candidats homme et femme. 

Les listes qui recueilleront moins de 5% des votes seront éliminées d'office. Puis, dans chaque pays, les sièges seront distribués en fonction du nombre de voix obtenues par chaque parti.

 

  • Le Royaume-Uni participe-t-il aux élections ?

Puisque l'accord présenté par Theresa May a été de nouveau rejeté en avril par le Parlement britannique, l'Union européenne lui a accordé une extension jusqu'au 31 octobre.

Les Britanniques sont donc encore membres de l'Union européenne et ils ont voté jeudi dernier pour les élections européennes (23 mai).

Großbritannien Europawahlen Wahllokal (picture-alliance/Zuma/D. Haria)

Les Britanniques ont voté pour les élections européennes sans savoir combien de temps il leurs reste dans l'UE.

Quand le Royaume-Uni quittera l'Union européenne, une partie de ses sièges seront redistribués aux autres États membres. Pour anticiper cette situation, chaque pays européen vote pour un plus grand nombre députés afin d’en avoir en réserve.

La France, par exemple, votera pour 79 députés au lieu de 74 pour avoir cinq eurodéputés de réserve le jour où le Brexit sera finalisé.

 

  • Quelles sont les forces politiques au Parlement européen ?

Dès demain, les eurodéputés devront se rassembler en groupes politiques. Pour former un groupe politique, il faut 25 membres qui représentent au moins un quart des États membres, c'est à dire au moins sept pays différents. Leur composition devra être déterminée d'ici le 24 juin.

Pendant le mandat 2014-2019, les chrétiens démocrates du Parti populaire européen (PPE) avaient le plus grand nombre de sièges (217), suivis par les sociaux démocrates (187).

Les autres groupes, par ordre d'importance du nombre de membres sont : les Conservateurs et réformistes européens, l'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe, le Groupe des Verts/alliance libre européenne, la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique, l'Europe de la liberté et de la démocratie directe et l'Europe des nations et des libertés.

Certains eurodéputés choisissent d'être indépendants de ces groupes.

Les sondages d'intentions de vote projettent que le PPE pourrait perdre plusieurs sièges et que les eurodéputés d'extrême-droite du groupe Europe des nations et des libertés auraient plus de poids au sein du Parlement.

 

EU-Urheberrechtsreform | Abstimmung (AFP/F. Florin)

Le Parlement européen se réunit en séance plénière à Strabourg et à Bruxelles pour les commissions parlementaires.

  • Quels sont les pouvoirs du Parlement ?

Le Parlement représente les 512 millions de citoyens européens. Ses eurodéputés adoptent la législation européenne. Il participe aussi aux négociations budgétaires puis il contrôle leur bonne exécution.

Les eurodéputés sont aussi chargés d'élire le nouveau président du Parlement pour remplacer Antonio Tajani. C'est ce qu'ils feront lors de leur première session parlementaire, le 2 juillet à Strasbourg.

Pour ce qui est du président de la Commission, c'est à dire le chef de l'exécutif européen, chaque groupe politique a désigné un candidat : les "Spitzenkandidaten". 

Le Parlement devra le nommer à la majorité absolue. Logiquement, c'est le poulain du groupe politique le plus puissant du Parlement qui devrait être élu. 
 

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !