Chine : le spectre de la contestation | International | DW | 24.02.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Chine : le spectre de la contestation

Les autorités chinoises ont résolument peur d'être touchées par la contestation. Elles ont procédé à plusieurs arrestations de cyber-activistes et de militants de droits de l'Homme suite à un appel à manifester dimanche.

default

Des dissidents chinois ont lancé un appel à manifester sur internet

Ils sont très peu nombreux en Chine, ceux qui ont accès à internet, à cause de la censure opérée par les autorités. Celles-ci bloquent notamment les réseaux sociaux comme Twitter et Facebook qui sont perçus comme des vecteurs cruciaux du mouvement de contestation. Cela explique sans doute pourquoi la mobilisation a été faible le week-end dernier, suite à un appel à manifester lancé par des internautes dans 13 villes chinoises. Mais malgré le fait que seulement une poignée de personnes aient répondu à l'appel, les forces de sécurité ont procédé à une démonstration de force.

China, Sicherheitsvorkehrungen in China

La police chinoise a procédé à plusieurs arrestations le week-end dernier

Des groupes de défense des droits de l'Homme estiment que plusieurs dizaines voire une centaine de dissidents ont été arrêtés par la police ou assignés à résidence. Parmi les personnes détenues on cite des avocats et des écrivains. Certains activistes qui ont lancé l'appel ont même été interpellés avant même la manifestation de dimanche pour « incitation à la subversion contre le pouvoir d'Etat ».

Les initiateurs du mouvement sont conscients de la force répressive qui leur est opposée. La plupart sont dans l'anonymat.

China Unruhen Schwere Unruhen in Südwestchina Wanzhou Chongqing, China

Nouvel appel à manifester tous les dimanches en Chine

Par ailleurs, le mouvement n'est pas encore bien structuré, d'où une certaine hésitation quant à la conduite à tenir. Pour l'instant, les revendications semblent se limiter à des plaintes déjà courantes au sein de la population, telles que la demande travail, de nourriture, de logements et de justice.

Malgré les arrestations, les organisateurs de la mobilisation ont renouvellé l'appel à manifester tous les dimanches. Dans un message posté sur internet, ils expliquent qu'une action prolongée est nécessaire pour montrer aux autorités de Pékin que le peuple exige des comptes.

Auteur : Fréjus Quenum
Edition : Marie-Ange Pioerron

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !