1. Aller au contenu
  2. Aller au menu principal
  3. Voir les autres sites DW
La joie des joueurs du Burkina Faso
La joie des joueurs du Burkina FasoImage : Issouf Sanogo/AFP

CAN 2021 : le Burkina Faso se qualifie au bout du suspense

24 janvier 2022

Les Etalons ont dû attendre les tirs au but pour se défaire du Gabon. La Tunisie a, elle, surpris le Nigéria (1-0)

https://p.dw.com/p/45zDP

Face à une équipe du Gabon pourtant réduite à dix dès la 67ème minute de jeu suite à l'expulsion de Sidney Obissa, les Etalons ont souffert avant de s'imposer.

Ce sont pourtant les Burkinabès qui ont ouvert le score par l'intermédiaire de Bertrand Traoré à la 28è minute de jeu après avoir raté un pénalty. Mais malgré une nette domination, qui s'est accentuée après l'expulsion, le Burkina Faso a vu le Gabon égaliser dans les arrêts de jeu grâce à un but contre son camp d'Adama Guira.

Jean-Noël Amonome (Gabon) laisse passer un pénalty lors de la séance de TAB
Jean-Noël Amonome (Gabon) laisse passer un pénalty lors de la séance de TABImage : CHARLY TRIBALLEAU/AFP

En prolongations, les Etalons ont cru tenir la victoire mais le but d'Abdoul Tapsoba a été annulé pour une position de hors-jeu. C'est finalement au terme d'une séance de tirs au but dantesque remportée 7 tirs à 6 que le Burkina Faso a validé son ticket pour le prochain tour.

>>> A lire aussi : CAN 2021 : la Covid-19, un véritable handicap sportif

Une équipe heureuse et soulagée

Kamou Malo
Kamou MaloImage : BackpagePix/empics/picture alliance

A l'issue de ce match complètement fou, où l'arbitre aura distribué 14 cartons jaunes, Kamou Malo, l'entraîneur des Etalons, n'a pas manqué de revenir sur la charge émotionnelle de ce genre de rencontre. 

"La rencontre a été folle et dans la gestion des émotions ce n'était pas facile... Nous avons eu l'occasion de tuer le match bien avant, mais c'est le football et tout peut arriver en football. Nous aurions pu perdre avant les tirs au but et nous aurions crié au scandale. Alors quand on joue au football, il faut s'attendre à ce genre d'émotions", a affirmé le sélectionneur en conférence de presse. 

Le Burkina Faso retrouve les quarts de finale pour la première fois depuis 2017.

La Tunisie surprend le Nigéria 

Les joueurs tunisiens fêtent l'unique but de la rencontre
Les joueurs tunisiens fêtent l'unique but de la rencontreImage : BackpagePix/Sports Inc/empics/picture alliance

Avec trois victoires en trois matchs lors de la phase de groupes, le Nigeria était la seule équipe à avoir réalisé un sans faute dans cette compétition. C'est donc en qualité de favoris que les Super Eagles affrontaient la Tunisie, hier soir, à Garoua.

Mais rien ne s'est passé comme prévu pour les Nigérians, surtout en deuxième mi-temps puisqu'au retour des vestiaires, la Tunisie a ouvert le score sur une frappe de Youssef Msakni que Maduka Okoya n'a pas pu capter fermement.

Une dizaine de minutes plus tard, le Nigeria a subi un nouveau coup dur avec l'expulsion d'Alex Iwobi qui venait tout juste d'entrer en jeu. Réduits à dix, les Nigérians n'ont alors pas pu faire grand-chose face à une équipe de Tunisie très bien organisée.

"Ce sont des matchs couperets donc tout le monde essaye de jouer la sécurité. La Tunisie a pris son temps, puis en début de deuxième mi-temps, ils ont accéléré pour marquer une fois. Ensuite ils se sont regroupés. C'est le genre d'équipe contre lesquelles nous devons progresser", a déclaré le sélectionneur nigérian Augustin Eguavoen. 

La Tunisie affrontera donc le Burkina Faso en quarts de finale. Une rencontre qui aura lieu ce samedi à 19h TU à Garoua.