Burundi : des milliers de détenus libérés | Afrique | DW | 27.04.2021

Découvrez le nouveau site de DW Afrique

Testez en exclusivité la version beta de DW Afrique. Votre avis peut nous aider à améliorer le nouveau site.

  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Politique

Burundi : des milliers de détenus libérés

Les autorités burundaises libèrent des détenus dans le cadre de la mise en oeuvre d'une grâce présidentielle visant à désengorger les prisons surpeuplées.

Evariste Ndayishimiye

Evariste Ndayishimiye était lundi en visite à la prison centrale de Mpimba à Bujumbura

Belgique, France et Suisse : ce sont les étapes d’une tournée du ministre burundais des Affaires étrangères, Albert Shingiro. Une tournée pour plaider pour la levée des sanctions européennes, alors que les deux parties ont engagé des négociations depuis deux mois. Cette tournée coïncide avec la mise en application de la grâce présidentielle en faveur de prisonniers burundais. 

Lire aussi → Six ans après la répression, les habitants de Bujumbura se souviennent

"Nous saluons leur libération mais le président Ndayishimiye a encore du travail à faire" Carina Tertsakian

Déjà au moins 1.300 détenus ont été libérés lundi 26 avril. Au total plus de 5.000 détenus - soit près de 40% des prisonniers du pays - sont concernés par cette mesure mise en œuvre pour, officiellement, désengorger les prisons surpeuplées.

Prévues début mars, les libérations avaient été reportées à cause d'"erreurs" sur les listes des bénéficiaires.

Lire aussi → L'UE face à la situation des droits de l'homme au Burundi
Pour Carina Tertsakian de l’initiative pour les droits humains au Burundi, ces libérations sont une avancée mais elle estime qu’il y en faut plus. Elle s'exprime sur les ondes de la Deutsche Welle ce mardi 27 avril. Une interview à retrouver également en cliquant ci-dessus sur "écouter l'audio".