Bundesliga J7 : le Bayern Munich chute, Gladbach et Wolfsburg en profitent | DW Sport | DW | 07.10.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Sport

Bundesliga J7 : le Bayern Munich chute, Gladbach et Wolfsburg en profitent

Battu par Hoffenheim 2-1, le Bayern Munich perd la première place du classement au profit du Borussia Mönchengladbach.

Fußball Bundesliga Bayern München - 1899 Hoffenheim (picture-alliance/dpa/M. Balk)

La déception de Serge Gnabry après la défaite de son équipe

Trois jours après avoir balayé Tottenham 7-2 en Ligue des Champions, les Bavarois se sont inclinés à domicile face à Hoffenheim 2-1.

Une défaite surprenante face à une équipe plutôt en difficulté depuis le départ de son entraineur-star Julian Nagelsmann cet été.

Le Bayern a été mené deux fois au score dans cette rencontre. C'est l'Arménien Sargis Adamyan qui a inscrit les deux buts pour Hoffenheim.

Fußball Bundesliga Bayern München - 1899 Hoffenheim (Imago Images/J. Huebner)

Sargis Adamyan, auteur d'un doublé pour Hoffenheim

Selon Manuel Neuer, le capitaine munichois, la belle performance de son équipe à Londres en milieu de semaine, a peut-être, paradoxalement, engendré cette défaite.

"Nous avons laissé trop d‘énergie à Londres. Résultat : nous avons donné deux buts très faciles à l'adversaire", a-t-il déclaré après la rencontre.

Mönchengladbach et Wolfsburg en profitent

1. Bundesliga 07. Spieltag | Borussia Mönchengladbach vs. FC Augsburg (Getty Images/AFP/I. Fassbender)

Patrick Hermann et Laszlo Benes

Si le Bayer Leverkusen et le RB Leipzig, qui n'ont pu se départager 1-1, ou encore Schalke 04 auteur d'un match nul 1-1 contre Cologne, ont manqué une occasion de prendre la tête, le Borussia Mönchengladbach n'a, lui, pas tremblé.

Hier, face à un adversaire largement à leur porté, Augsbourg, les Poulains ont gagné 5-1.

Denis Zakaria, Patrick Hermann par deux fois, Alasane Pléa et Breel Embolo ont inscrit les cinq buts de la rencontre pour Gladbach.

Cette large victoire permet au club de prendre la tête de la Bundesliga en solitaire pour la première fois depuis 1984.

L'autre club qui a su profiter de la défaite du Bayern est le VfL Wolfsburg.

En l'emportant 1-0 face à l'Union Berlin, le club grimpe à la deuxième place du classement à un point d'un quintette composé du Bayern Munich donc, du RB Leipzig, de Fribourg, de Schalke 04 et du Bayer Leverkusen.

Tous ces clubs sont à 14 points.

Dortmund piétine

Fußball Bundesliga - SC Freiburg v Borussia Dortmund Trainer Streich (Imago Images/J. Huebner)

Christian Streich (Fribourg) célèbre le point du nul face à Dortmund

Troisième match nul de suite pour le BvB et surtout, comme la semaine dernière, le Borussia a été rejoint au score dans les dernières minutes de jeu, cette fois-ci par Fribourg.

"C'est la deuxième fois en très peu de temps qu'on prend le but de l'égalisation en toute fin de rencontre – c'est extrêmement frustrant", a déclaré après le match Julian Brandt.

Le Hertha Berlin et Mayence l'emportent

Le club de la capitale s'est imposé 3-1 face au Fortuna Düsseldorf. C'était vendredi, en ouverture de cette 7ème journée.

A noter aussi samedi, la victoire de Mayence 2-1 face à Paderborn et hier, le match nul de l'Eintracht Francfort face au Werder Brême 2-2.

Rugby : la Namibie explose face à la Nouvelle-Zélande

Malheureusement, la Namibie, le deuxième représentant africain avec l'Afrique du Sud dans ce Mondial 2019, n'a rien pu faire face aux double champions du monde en titre néo-zélandais.

Les All Blacks ont écrasé les Welwitschias 71-9.

La Namibie n'a toujours pas marqué le moindre point dans cette compétition alors qu'il ne lui reste plus qu'un match de poules à disputer face au Canada.

L'Afrique du Sud semble donc bien partie pour être le seul pays africain présent en phase finale.

Athlétisme : clap de fin sur les championnats du monde au Qatar

Leichtathletik-WM in Doha | Weitsprung | Malaika Mihambo (Reuters/D. Martinez)

Malaika Mihambo

Avec dans les principaux résultats du week-end, le titre mondial au saut en longueur remporté par l'Allemande d'origine tanzanienne Malaika Mihambo.

Sur le 1500m hommes, c'est le Kenyan Timothy Cheruiyot qui s'est imposé.

Le 10 000m hommes a, lui, donné lieu à un podium 100% africain avec le titre pour l'Ougandais Joshua Cheptegei, la deuxième place pour l'Ethiopien Yomif Kejelcha et la troisième pour le Kenyan Rhonex Kipruto.

Même chose sur le marathon, une discipline largement dominée par des acteurs du continent.

La médaille d'or est revenue  à l'Ethiopien Lelisa Desisa, celle d'argent à son compatriote Mosinet Geremey et enfin le bronze au Kenyan Amos Kipruto.

Au tableau des médailles, ce sont cependant les Etats-Unis qui ont terminé en tête.

Forts de leur domination dans les épreuves de sprint et de relais, les Américains terminent avec 22 médailles dont 14 en or.

Le Kenya termine deuxième avec 11 médailles devant la Jamaïque, troisième.

L'Ethiopie termine, elle, à la 5ème place avec huit breloques glanées.