Bundesliga J1 : le Borussia Dortmund et le Bayern Munich s′imposent | Bundesliga | DW | 31.08.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Bundesliga

Bundesliga J1 : le Borussia Dortmund et le Bayern Munich s'imposent

Grâce à sa victoire face au RB Leipzig (4-1), le BvB prend la tête du championnat devant le Bayern Munich, vainqueur dans la douleur d'Hoffenheim.

Fußball 1. Bundesliga | Borussia Dortmund v RB Leipzig (2:1) (Reuters/W. Rattay)

Les joueurs du BvB fête leur victoire face au RB Leipzig

Le leader à l'issue de la première journée de Bundesliga est le Borussia Dortmund. Le club de la Ruhr a disposé de Leipzig sur le score de (4-1), dimanche en fin d'après-midi.  

C'est pourtant le RB qui a ouvert le score dès la 1ère minute de jeu grâce à Jean-Kevin Augustin qui a bien profité d'une erreur de la défense du Borussia.

Mais après un premier quart d'heure difficile, les hommes de Lucien Favre se sont remis dans le droit chemin en inscrivant trois buts dans cette première periode.

Fußball 1. Bundesliga | Borussia Dortmund v RB Leipzig | Axel Witsel (picture-alliance/dpa/Revierp)

Axel Witsel après son premier but en Bundesliga

Mahmoud Dahoud a placé une tête sur un centre de Marcel Schmelzer à la 21ème. Juste avant la pause, Marcel Sabitzer a trompé son propre gardien, en essayant de dégager un coup franc de Marco Reus puis Axel Witsel a ensuite inscrit son premier but en Bundesliga d'un superbe retourné sur la ligne du gardien.

En deuxième période, Roman Bürki a eu plus de travail et a réalisé quelques arrêts décisifs avant que Marco Reus ne scelle le sort de la rencontre et n'inscrive le 4ème but à la suite d'une contre attaque menée par Jordan Sancho.

Débuts convaicants donc pour le Borussia Dortmund version Lucien Favre.

Le Bayern gagne malgré la controverse

Si on pouvait s'attendre à une victoire tranquille du champion en titr,  puisque Hoffenheim était privé de plusieurs titulaires, la manière a fait couler beaucoup d'encre en Allemagne.

Alors que les deux équipes étaient dos à dos (1-1), le Bayern Munich a obtenu un pénalty litigieux à la 82ème minute de jeu suite à une supposée faute de Franck Ribéry.

Le pénalty raté par Robert Lewandowski, mais repris victorieusement dans la foulée par Arjen Robben, est ensuite annulé par l'arbitre. Ce dernier, aidé par la vidéo, a estimé que Robben était rentré dans la surface trop tôt. Robert Lewandowski s'est donc ensuite chargé de convertir le nouveau pénalty.

Fußball Bundesliga FC Bayern München - TSG 1899 Hoffenheim (Reuters/M. Dalder)

Les joueurs d'Hoffenheim face à l'arbitre

La situation a provoqué l'agacement des joueurs et du staff d'Hoffenheim qui estiment que la vidéo aurait dû être utilisée en amont du pénalty pour determiner s'il y avaitbien faute sur Ribéry.

Au final, plus que le score final (3-1), c'est utilisation à la carte de l'arbitrage vidéo qui a agité l'après match.

"Voici ce qui m'énerve au plus haut point : nous venons d'assister à une Coupe du monde, où il y a eu un arbitre central du Zimbabwe, un quatrième arbitre saoudien, et un arbitre vidéo uruguayen. Et tout s'est bien passé, l'assistance vidéo a bien fonctionné, sans phase de test. Et nous, en Allemagne, bien que nous ayons eu une phase de test, cela n'a pas fonctionné hier. C'est même le contraire du résultat attendu. La scène litigieuse aurait dû être revisionnée. Sinon cela ne fait pas du tout de sens," a déclaré Alexander Rosen, le directeur sportif d'Hoffenheim.

Schalke 04 et le Bayer Leverkusen chutent d'entrée

Fußball 1. Bundesliga | VfL Wolfsburg - FC Schalke 04 | Torjubel (2:1) (Getty Images/AFP/T. Schwarz)

Daniel Ginzcek, auteur du but décisif pour le VfL

Dans un match très agité et où l'arbitrage vidéo a aussi était omniprésent, Schalke 04, réduit à 10 à partir de la 65ème minute de jeu, a fini par céder (2-1) face à Wolfsburg dans les dernières minutes du match. C'est Daniel Ginczek qui a inscrit le but victorieux pour les Loups.

Pour Leverkusen, le derby du Rhin face au Borussia Mönchengladbach, a été synonyme d'échec. Les Poulains se sont imposés tranquillement (2-0) à domicile et n'ont pas laissé beaucoup de chances au quatuor offensif Brandt-Havertz-Bailey-Volland qui n'a cadré que trois frappes dans tout le match.

Francfort se relance, Stuttgart perd

Une semaine après son élimination surprise en Pokal, l'Eintracht s'est imposé (2-0) sur le terrain de Fribourg. Malgré la présence du néo-champion du monde Benjamin Pavard, le VfB Stuttgart s'est lui incliné face à Mayence (1-0) Défaite aussi pour les promus : Nuremberg a chuté (1-0) contre le Hertha Berlin et Düsseldorf a subi la loi d'Augsbourg (2-1). Et enfin, match nul entre le Werder Brême et Hanovre (1-1).

Bastian Schweinsteiger de retour à Munich

Bastian Schweinsteiger (picture-alliance/dpa/A. Katsam)

Bastian Schweinsteiger avec le maillot des Chicago Fire

L'ancienne star du Bayern Munich fait son retour ce soir chez lui, en Bavière, pour jouer un match amical contre le Bayern avec son club actuel de Chicago Fire.

Ce match sans enjeu fera donc office de jubilé pour le champion de monde 2014 qui s'est dit "très content" de revenir dans sa ville de coeur l'espace de quelques jours.

Les fans sont eux toujours aussi heureux de le voir et espère un retour au bercail de "Schweini", une fois sa carrière définitivement terminée dans quelques mois. Ils sont venus en masse pour assiter à l'entrainement de leur ancien milieu de terrain, hier.

Tour d'Allemagne : un retour populaire

Radsport Deutschland Tour - 4. Etappe (picture-alliance/dpa/F. Kästle)

Le podium du Tour d'Allemagne

Après 4 jours de course, la victoire au classement général est revenue au jeune courreur Slovène Matej Mohoric.

Mais plus que le résultat final, les organisateurs ont mis l'accent sur le succès populaire de l'épreuve. #

Les passionnés allemands de cyclisme s'étaient détournés de la discipline au milieu des années 2000 en raison de la multiplication des cas de dopage.

"C'est incroyable le nombre de spectateurs, c'est grandiose. Le vélo n'est absolument pas mort en Allemagne", s'est félicité Maximilian Schachmann, courreur allemand engagé sur ce tour. 

La présences des stars Geraint Thomas, Tom Dumoulin ou encore Romain Bardet, qui ont fait l'impasse sur le Tour d'Espagne, a donné un éclairage médiatique à l'épreuve.

US Open : Serena Williams, objectif 24

Wimbledon Serena Williams (picture-alliance/dpa/D. Corinne)

Serena Williams lors du tournoi de Wimbledon

Pour cette 50ème édition de l 'US Open, les Américains n'ont évidemment d'yeux que pour Serena Willliams.

La star de 36 ans, espère remporter à New York son 24ème tournoi du Grand Chelem, ce qui la placerait à égalité avec Margaret Court, la recordwoman de victoire en majeurs.

Un an après avoir donné naissance à une fille, Serena Willians a déclaré être "motivée comme jamais" pour gagner devant son public.

Chez les hommes, le titre se disputera selon toutes vraissemblances entre Roger Federer, Rafel Nadal, Juan-Martin Del Potro et Novak Djokovic. Le Serbe, en pleine forme depuis sa victoire à Wimbledon, est donné favori par les bookmakers.