Bundesliga J1 : Le Bayern Munich démarre fort | DW Sport | DW | 21.09.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Sport

Bundesliga J1 : Le Bayern Munich démarre fort

Les Bavarois n'ont pas fait dans le détail et ont écrasé le FC Schalke 04 sur le score de 8-0. Dortmund et le RB Leipzig suivent le rythme.

Joshua Kimmich et Leon Goretzka

Joshua Kimmich félicite Leon Goretzka après son but

Vendredi soir à l'Allianz Arena, les Bavarois n'ont pas vraiment fait de détails face au FC Schalke 04 : victoire 8-0, avec notamment un but de Robert Lewandowski, un autre de la recrue Leroy Sané, sans oublier Serge Gnabry. L'attaquant allemand d'origine ivoirienne qui s'est fait plaisir en inscrivant un triplé, son premier sous les couleurs du FC Bayern Munich. A l'issue de la rencontre, Serge Gnabry a expliqué pourquoi cette équipe bavaroise avait quelque chose en plus par rapport à ses adversaires :

"On le voit de l'extérieur, mais c'est aussi le cas de l'intérieur : depuis la saison dernière, ce qui nous distingue vraiment, c'est que nous sommes une équipe composée de joueurs qui se réjouissent les uns pour les autres, et surtout qui donnent tous les uns pour les autres. C'est ce qui ressort le plus, en ce moment."

La fête était vraiment complète du côté du tenant du titre puisque le dernier but a été inscrit par Jamal Musiala, qui, à 17 ans et 205 jours, est devenu le plus jeune buteur de l'histoire du FC Bayern Munich en compétition officielle.

Serge Gnabry et Leroy Sané

Serge Gnabry et Leroy Sané, un duo qui tourne déjà bien

Dortmund et Leipzig suivent la cadence

A commencer par le Borussia Dortmund, qui s'est imposé 3-0 face au Borussia Mönchengladbach, grâce notamment à un doublé d'Erling Haaland. 

C'était aussi le cas du RB Leipzig, qui a battu Mayence 3-1. Avec un but et une passe décisive, Emil Forsberg est clairement l'homme du match, et à l'issue de la rencontre, le Suédois semblait heureux de pouvoir montrer ses qualités, lui qui a eu quelques difficultés la saison dernière :

"Pour la première fois depuis un moment, je me suis senti bien. Je voulais juste aider l'équipe. Je trouve que nous avons bien joué. C'était super d'évoluer de nouveau devant nos fans, nous tenions à leur offrir la victoire. C'est un sentiment incroyable que de rejouer devant ses supporters."

Erling Braut Haaland

Avec deux buts lors de son premier match de championnat, Erling Haaland repart sur de belles bases en Bundesliga

Des rencontres ouvertes au public

Une décision du gouvernement fédéral, qui a autorisé le retour des supporters au stade, mais à deux conditions : la première étant que l'enceinte accueillant la rencontre ne puisse être remplie qu'à 20% maximum de sa capacité. C'est pourquoi il n'y avait que 9.300 supporters à Dortmund. Des supporters qui ont dans l'ensemble respecté les règles de distanciation sociale. La seconde condition est que jusqu'au dernier moment, le Ministre-président de région a le droit de proscrire la présence de supporters si le taux de reproduction du virus est critique : c'est pourquoi il n'y avait pas de fans à Munich vendredi soir, ou encore pas de fans à Cologne ce samedi (Cologne qui s'est incliné 3-2 à domicile face à Hoffenheim).

Dans les autres rencontres, le Hertha Berlin est allé gagner 4-1 sur la pelouse du Werder Brême, avec notamment un but de Dodi Lukebakio (une rencontre que vous avez pu suivre sur la DW). Victoire également de Fribourg, qui a disposé de Stuttgart 3-2, sans oublier le succès 3-1 du FC Ausgburg à Berlin face à l'Union. Enfin, l'international béninois Cebio Soukou a marqué pour l'Arminia Bielefeld, mais n'a pu empêcher le match nul face à l'Eintracht Francfort, 1-1. Quant à Wolfsburg et Leverkusen, les deux équipes se sont séparées sur le score de 0-0.

36 buts ont été inscrits au cours de cette première journée de Bundesliga. Prochain rendez-vous, ce weekend, avec notamment Bayer Leverkusen-RB Leipzig, Schalke 04-Werder Brême ou encore Hoffenheim face au FC Bayern Munich.

Fans de l'Union Berlin

Il y avait du monde dans les stades en Bundesliga ce weekend, comme ici à l'Alte Försterei, le stade de l'Union Berlin

Pogacar remporte le Tour de France

Après trois semaines de bataille acharnée, la Grande Boucle a livré son verdict : c'est Tadej Pogacar qui remporte son premier Tour. Le Slovène termine également meilleur jeune et meilleur grimpeur. Pogacar avait forcément beaucoup d'émotion hier à Paris, lors de son arrivée sur les Champs-Elysées :

"C'est incroyable ! Je n'aurais jamais pensé être ici, à Paris, sur la plus haute marche du podium. Ce furent trois semaines d'une très belle aventure. Je remercie tous ceux qui m'ont aidé dans ma préparation, ma famille, tous ces gens sur les routes qui m'ont supporté, mon équipe, UAE Team Emirates, qui m'a donné cette opportunité. Ce furent trois belles semaines sur les routes, j'ai reçu de nombreux encouragements, je n'arrive pas à décrire ce que je ressens. Merci !"

Tadej Pogacar qui fête d'ailleurs aujourd'hui ses 22 ans. Il ne pouvait rêver de meilleur cadeau d'anniversaire.

Tadej Pogacar

Tadej Pogacar, vainqueur du Tour de France à 22 ans seulement

Halep veut régner à Rome

Les finales sont connues, et elles se disputeront aujourd'hui : chez les dames, Simona Halep tentera de soulever le trophée, elle qui s'était inclinée en finale en 2017 et 2018. Pour cela, la numéro 1 mondiale devra s'imposer face à Karolina Pliskova. Début de la rencontre à 12h30 TU.

Chez les hommes, Novak Djokovic sera opposé en finale à Diego Schwartzman, tombeur de Rafael Nadal. Une rencontre qui débutera à 15h en temps universel.

Les Lakers au finish

Enfin en basketball, suite des finales de conférence : à l'Ouest, les Lakers de Los Angeles se sont imposés 105-103 cette nuit face aux Nuggets de Denver, grâce à un panier à la toute dernière seconde signé Anthony Davis. Une victoire qui permet à LeBron James et ses coéquipiers de mener 2-0 dans la série. Pour rappel, à l'Est, le Heat de Miami mène 2-1 face aux Celtics de Boston.