Benoît XVI : les cinq ans du pontificat | International | DW | 19.04.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Benoît XVI : les cinq ans du pontificat

Benoît XVI célèbre aujourd'hui les cinq ans de son pontificat - cinq années marquées par de nombreuses polémiques. A commencer par les scandales de pédophilie qui se multiplient ces derniers mois au sein du clergé.

default

On le présentait comme un pape de transition. Mais les crises se sont enchaînées au cours des cinq ans de pontificat de Benoît XVI. Et c'est ce tourbillon de polémiques qui marquera sans doute l'ensemble du pontificat. Avec ces derniers temps, des scandales à répétition concernant d'anciens abus sexuels commis sur des mineurs par des prêtres, en Allemagne notamment.

Un pontificat marqué par un tourbillon de polémiques

Autre polémique : les déclarations du pape en septembre 2006 qui semblait lier Islam et violence. Des propos corrigés depuis, ce que souligne Monseigneur John Namanzah Niyiring, l'évêque de Kano au Nigéria :

Malta Papst

Benoît XVI, lors de sa visite à Malte le 18 avril dernier

« De notre point de vue africain, il y a eu des avancées palpables au cours de ce pontificat. Nous disposons de plus d'évêques, davantage de prêtres ont été ordonnés. Et puis, lors du synode des évêques pour l'Afrique, il y a eu un véritable dialogue sur les relations entre catholiques et musulmans, et sur le catholicisme et les religions traditionnelles. Par ailleurs, le synode s'est également penché sur la sorcellerie - qui est un véritable problème dans de nombreux diocèses. »

Aucune avancée sur le sida et le préservatif

Et c'est une autre polémique au cours de ce pontificat : vaste crise même, après surtout les propos tenus en mars 2009 par Benoît XVI qui expliquait qu'on ne pouvait pas régler le problème du sida avec le préservatif, et que ce même préservatif aggravait la situation. C'est la première fois que les gouvernements occidentaux se sont mis à critiquer officiellement le pape. Autre critique, celle de l'Allemagne, lorsque l'excommunication de l'évêque Richard Williamson a été levée. L'évêque britannique a nié l'utilisation des chambres à gaz sous le régime hitlérien. Et ça, c'est une chose qui ne passe pas dans l'Allemagne d'aujourd'hui, comme le souligne Angela Merkel, la chancelière :

Bischof Williamson

L'évêque britannique Richard Williamson a été condamné à 10 000 euros d'amende

«Nous avons affaire à un problème de fond, lorsqu'une décision du Vatican peut donner l'impression que le négationnisme est toléré. C'est un débat, selon moi, qui ne concerne pas seulement les communautés chrétienne et juive en Allemagne, mais il s'agit de clarifier - qu'également du point de vue du Vatican - on ne peut pas nier l'existence de l'holocauste. »

Entretemps d'ailleurs, Richard Williamson a été condamné à une amende de 10 000 euros pour incitation à la haine raciale.

Auteurs : Carine Debrabandère, Antje Dechert
Edition : Sandrine Blanchard

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !