Bachar el-Assad s′adresse aux Syriens | International | DW | 20.06.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Bachar el-Assad s'adresse aux Syriens

Confronté à une vague de contestation sans précédent depuis trois mois déjà, le président syrien a appelé ce lundi à un "dialogue national" et a même évoqué l’élaboration d’une nouvelle constitution.

default

Le président syrien Bachar el-Assad à l'Université de Damas

Dans ce troisième discours à la Nation depuis le début du mouvement de contestation, discours très attendu et retransmis par la télévision d'Etat en direct de l'Université de Damas, Bachar el-Assad a de nouveau fait un certain nombre de promesses et a parlé de dialogue national.

« Le dialogue national pourrait aboutir à des amendements à la Constitution ou à une nouvelle Constitution et à une nouvelle législation électorale », a assuré le président.

Bachar el-Assad a promis que le ministère de la Justice examinerait la possibilité d’élargir l’amnistie décidée il y a trois semaines à un plus grand nombre de prisonniers politiques. A nouveau, le président syrien a averti l’étranger de ne pas s’immiscer dans les affaires intérieures syriennes.

« Nous devrions régler nous même les problèmes syriens », a martelé Bachar el-Assad, qui a aussi accusé une partie des contestataires d’avoir massacré des civils :

« Ce qui se passe aujourd'hui de la part de certains n'a rien à voir avec les réformes ou le développement, il s'agit de sabotage ! » Evoquant à nouveau " un complot contre son pays", il assuré qu’il faut « faire la distinction entre les revendications légitimes du peuple et les intérêts de saboteurs qui exploitent la situation ».

Regrettant les énormes pertes pour le pays tout entier, le président Assad a par ailleurs assuré que les responsables des bains de sang seraient châtiés.

Syrien Grenze Militär Mai 2011

Des militaires syriens près de la frontière libanaise

A propos des réformes, Bachar el-Assad a relevé que « c ertains pensent qu'il y a des atermoiements en ce qui concerne les réformes, qu'il n'y a pas de sérieux. Ce n'est pas vrai, le processus de réformes est une conviction totale dans l'intérêt de la patrie et aucune personne raisonnable ne peut aller à l'encontre de la volonté du peuple. »

Le nouveau Parlement, qui devrait être élu en août lors d'élections législatives, pourra tout de suite commencer à discuter de la révision des articles de la Constitution, a promis le président.

Beaucoup de promesses de réformes donc, mais ces dix dernières années, les Syriens ont souvent entendu de telles promesses de la part de leur président, sans que rien ne change vraiment. Ce qui explique aussi la virulence du mouvement de contestation actuel.

Bachar el-Assad a également appelé tous les Syriens qui ont fui le pays ces dernières semaines à revenir chez eux. Il semble peu probable qu'il sera entendu.

Flüchtlinge Unruhe und Gewalt in Syrien

Enfants syriens réfugiés près de Hatay, en Turquie

Peu après la fin du discours du président Assad, des opposants ont manifesté dans certains quartiers de Damas, ainsi que dans plusieurs villes du pays, affirmant que les paroles du président syrien ne répondent pas aux revendications de véritable changement politique.

Selon plusieurs organisations de défense des droits humains, au moins 1.300 civils ont été tués en Syrie et 10.000 autres jetés en prison. Des milliers d'autres ont fui le pays. Rien qu'en Turquie voisine, on compte déjà plus de 10.000 réfugiés syriens.

Auteur : Philippe Pognan
Edition : Marie- Ange Pioerron

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !