Après l′attentat d′Alexandrie, menaces en Allemagne | Coupe du monde de football 2018 | DW | 03.01.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Mondial 2018

Après l'attentat d'Alexandrie, menaces en Allemagne

Les forces de l'ordre égyptiennes ont été mises en alerte renforcée aux abords des églises, à l'approche des célébrations du Noël copte orthodoxe. L'Allemagne craint des attentats contre les coptes sur son sol.

default

La police criminelle a prévenu les coptes d'Allemagne qu'ils pourraient être la cible d'attentats. Le chef spirituel de cette communauté, qui compte à peu près 6000 personnes, est l'évêque Anba Damian. Il a été mis au courant d'un plan qui circulerait sur internet, selon lequel un attentat se préparerait dans la nuit de jeudi à vendredi, jour au cours duquel les coptes fêtent Noël :

« La police criminelle a parlé de quatre prêtres coptes à Bitburg, Francfort, Hanovre et Munich. Il était également question de Berlin. J'ai bien sûr mis tout de suite au courant le ministère de l'Intérieur. C'était à peu près quatre heures avant l'attentat d'Alexandrie."

Bombenanschlag Kopten Ägypten

La messe à Alexandrie, deux jours après l'attentat qui a fait 21 victimes

Un attentat qui a donc touché vendredi dernier la communauté des chrétiens d'Egypte qui représentent 6 à 10% des 80 millions d'Egyptiens. Dans une lettre au président Hosni Moubarak, lettre rendue publique aujourd'hui, la chancelière Angela Merkel a adressé ses condoléances aux familles des 21 victimes de l'attentat. Le porte-parle du gouvernement, Christoph Steegmans, en a livré quelques extraits à la presse :

« Le gouvernement allemand condamne vivement cet acte terroriste des plus barbares, au cours duquel des chrétiens et des musulmans ont perdu la vie. Je remercie le gouvernement égyptien d'avoir déjà pris des mesures pour protéger la communauté copte. Et je suis sûre qu'il mettra tout en œuvre pour éviter que de tels actes ne se reproduisent. »

La sécurité est renforcée en Egypte à l'approche du Noël copte. Le massacre de vendredi n'a toujours pas été revendiqué, mais la piste d'Al-Qaida a été évoquée. Cet attentat est le plus meurtrier commis en Egypte depuis la vague d'attaques contre des complexes touristiques de la Mer rouge entre 2004 et 2006 – violences qui avaient fait au total près de 140 victimes.

Auteur : Carine Debrabandère, Peter Stützle, dpa, afp
Edition : Marie-Ange Pieorron