Appel à la réouverture des frontières intra-européennes | International | DW | 12.05.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

International

Appel à la réouverture des frontières intra-européennes

Le débat sur la réouverture des frontières intra-européennes oppose les partisans de la prudence à ceux d’une réouverture rapide pour aider le secteur du tourisme avant l’été, malgé la Covid-19.

La frontière entre l'Allemagne et l'Autriche le 16 mars 2020.

Un policier stationne à la frontière entre l'Allemagne et l'Autriche le 16 mars 2020.

Pour freiner la propagation de la Covid-19 en Europe, de nombreux pays européens s’étaient retrouvés dans l’obligation de fermer leurs frontières au début de la pandémie.

Le rétablissement des contrôles temporaires à leurs frontières mi-mars s’était fait alors en dérogation à la libre circulation au sein de l'espace Schengen, et sans coordination.

Aujourd’hui, les appels à une réouverture des frontières internes de l’espace Schengen se multiplient au sein de la population européenne, mais aussi du côté des partis politiques.  Pour la majorité des défenseurs d’une réouverture rapide, l’argument économique est brandi.

Le Parti populaire européen a donc plaidé pour une ouverture coordonnée des frontières, afin de relancer le secteur du tourisme qui pèse pour plus de 10 % du PIB de l'Union européenne.

Celui-ci devrait d’ailleurs baisser de 7,1 % en 2020, un record.

Alors, pour "sauver l’été européen", le parti conservateur recommande un soutien financier immédiat envers les entreprises touristiques, les hôtels, les compagnies aériennes, les agences de voyage et les restaurants.

Des députés du bureau de l'Assemblée parlementaire franco-allemande ont également lancé un appel pour la réouverture "immédiate" des frontières.

Réouverture des frontières oui, mais "sans discrimination" :  c’est la position déjà affichée  par la Commissaire européenne aux Affaires intérieures, Ylva Johansson.

Pour sa part, le directeur de la chancellerie allemande, Helge Braun, a déjà mis en garde contre un assouplissement trop rapide des restrictions de voyage, craignant une nouvelle vague de la pandémie.

Quant aux frontières extérieures de l’Union européenne, elles restent fermées jusqu’au 15 juin. La libre circulation des personnes au sein de l’UE devrait donc précéder l’ouverture des frontières extérieures.

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !