Appel à la fin des violences en Syrie | International | DW | 01.03.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Appel à la fin des violences en Syrie

Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU a adopté une résolution qui appelle le gouvernement syrien à faire cesser les violences et à fournir un accès sans entrave aux humanitaires. Du déjà vu.

C'est la quatrième fois en un an que l'ONU appelle Bachar al-Assad à mettre fin aux attaques contre les civils. Le Conseil des droits de l'Homme réclame, pour le personnel humanitaire, un accès sans entrave aux victimes

Annan bientôt en Syrie

Hier, la responsable des opérations humanitaires de l'ONU, Valérie Amos, s'est vu interdire l'entrée du territoire par les autorités syriennes. Elle souhaitait s'y rendre pour évaluer la situation sur place. De son côté, Koffi Annan a annoncé son intention de se rendre très prochainement à Damas, en tant qu'émissaire spécial des Nations Unies et de la Ligue arabe. Il souhaite établir un contact direct avec le régime de Damas.

Le Conseil des Droits de l'Homme, un organe aux résolutions non contraignantes

Le Conseil des Droits de l'Homme, un organe aux résolutions non contraignantes

Dissensions au sein du Conseil

Tous les pays ne soutiennent pas la résolution du Conseil des droits de l'Homme. Si au total, 37 pays sur 43 états membres ont soutenu la résolution, trois pays se sont abstenus. Et trois autres, la Chine, Cuba et la Russie ont voté contre. La Russie avait déjà émis des objections dès la présentation du projet de résolution, vendredi dernier. Cette résolution du Conseil des droits de l'Homme est adoptée alors que l'armée syrienne vient de prendre le contrôle du dernier quartier rebelle de Homs à l'est du pays.

Le CICR optimiste

Jeudi, les forces syriennes ont poursuivi leur offensive terrestre à Homs, un des bastions de la rébellion. L'opposition a annoncé le retrait "tactique" de la plupart des insurgés du quartier de Baba Amr, assiégé et pilonné depuis 26 jours par l'armée. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé avoir reçu le feu vert des autorités syriennes pour se rendre dès vendredi sur place et apporter des médicaments et des vivres à la population et procéder aux évacuations nécessaires. Le CICR réclame toujours la mise en place d'une trêve quotidienne de deux heures et estime avoir reçu des "signes positifs" de la part des autorités syriennes à ce sujet.

Auteur : Antoine Mouteau, Reuters
Edition : Sandrine Blanchard

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !