Allemagne: ouverture d′un procès antiterroriste majeur | International | DW | 22.04.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Allemagne: ouverture d'un procès antiterroriste majeur

Quatre islamistes accusés d'avoir préparé de violents attentats en Allemagne comparaissent à partir d'aujourd'hui devant une cour d'assises spéciale à Düsseldorf dans l'ouest du pays.

default

Fin 2007, trois des quatre accusés sont pris en flagrant délit en train de concocter une mixture explosive, comparable à 410 kg de TNT

L'un des procès les plus attendus de l'année sans-doute. Parmi la centaine de personnes qui se pressaient ce matin dans la salle d'audience du tribunal spécial de Düsseldorf placé sous très haute surveillance, on comptait trois quart de journalistes, dont beaucoup de correspondants étrangers. Il faut dire que depuis les attentats organisés par la Fraction Armée Rouge, ce groupe d'extrême gauche actif dans les années 70-80, c'est la première fois que des Allemands sont accusés d'avoir préparé une attaque dans leur propre pays.

Sur le banc des accusés: quatre jeunes hommes. Deux Allemands convertis à l'islam: Fritz Gelowicz, 29 ans et Daniel Schneider, 23 ans. Un Allemand d'origine turque, Attila Selek, 24 ans et un Turc Adem Yilmaz, 30 ans. Tous semblaient décontractés à leur entrée dans le tribunal. Les charges retenues contre eux sont pourtant lourdes: les quatre accusés doivent répondre d'appartenance à une organisation terroriste étrangère et à un groupe terroriste en Allemagne, de préparation d'assassinat et de préparation d'attentat à l'explosif. Ils encourent 15 ans de prison. Le plus jeune, Daniel Schneider est également poursuivi pour tentative de meurtre pour avoir tiré sur un policier et risque la prison à perpétuité.

Arrêtés entre 2007 et 2008, les quatre hommes ont tous été formés dans un camp de l'UJI au Pakistan. L'UJI ou l'Union du Jihad islamique, un groupuscule sunnite radical dont certains experts contestent l'existence, ce qui risque de poser de sérieux problèmes pendant le procès. Selon les services de renseignements allemands, l'UJI aurait cependant créé à l'hiver 2006 la "cellule du Sauerland" du nom de la région de l'ouest de l'Allemagne. Une cellule dont les membres voulaient punir l'Allemagne pour son engagement armé en Afghanistan, aux côtés des Américains. Les terroristes présumés préparaient trois attentats à la voiture piégée d'"une ampleur inégalée", selon la procureure fédérale Monika Harms. Les attaques visaient en priorité des installations américaines mais aussi des aéroports, des restaurants et des bars dans l'ouest et le sud du pays.


Le procès qui est prévu pour durer deux ans promet de passionner l'Allemagne d'autant plus que les avocats des prévenus comptent s'appuyer sur des irrégularités commises au cours de l'enquête.

  • Date 22.04.2009
  • Auteur Konstanze von Kotze / Marie-Ange Pioerron
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/HbwW
  • Date 22.04.2009
  • Auteur Konstanze von Kotze / Marie-Ange Pioerron
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/HbwW
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !