1er septembre 1939: le début de la Seconde Guerre Mondiale | Le Thème | DW | 01.09.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Le Thème

1er septembre 1939: le début de la Seconde Guerre Mondiale

A l’aube du 1er Septembre 1939 , le cuirassé Schleswig-Holstein, un navire- école de la marine allemande ouvre le feu contre la base polonaise de la presqu’île de Westerplatte devant Dantzig

Avance d'une division motorisée allemande sur Varsovie en Septembre 1939

Avance d'une division motorisée allemande sur Varsovie en Septembre 1939

Peu après, 1,5 million de soldats de la Wehrmacht, -l’armée allemande-, envahissent la Pologne. C’est le début de la Seconde Guerre Mondiale, il y a exactement 70 ans aujourd’hui.

L’ancien ministre polonais des Affaires étrangères Wladyslaw Bartoszewski se souvient du vendredi 1er Septembre 1939. "Soudain les Stukas sont arrivés , lâchant des bombes, tirant des rafales de fusils mitrailleurs, semant la mort .“

Il est environ 4h30 lorsque les premiers essaims de Stukas, les avions de combat de la Luftwaffe lâchent en piqué leur charges de bombes et leurs rafales de mitraille sur Wielun, petite ville polonaise, sans casernes, ni importance stratégique. Très vite, le centre ville n’est plus qu’un amas de pierres et de cendres.

4h.45: le cuirassé de la Kriegsmarine, Schleswig-Holstein ouvre un feu nourri contre des dépôts de munitions polonais sur la Westerplatte près de Dantzig. C’est par un mensonge éhonté qu’Adolf Hitler justifie devant le Reichstag la brutale agression de la Pologne, première étape de ses plans de conquête pour élargir son „Troisième Reich“. Adolf Hitler déclare :

Hitler Rede begründet in Rede 1.September in Berlin Zweiter Weltkrieg

Le " Führer" Adolf Hitler justifie l'ouverture des hostilités contre la Pologne dans un discours au Reichstag à Berlin le 1er Septembre 1939

Cette nuit la Pologne a pour la première fois tiré sur notre territoire aussi avec des soldats de l’armée régulière. Depuis 5h.45 nous tirons à notre tour . Et à partir de maintenant, nous riposterons bombe par bombe.“

En fait ce sont des membres de la SS, vêtus d’uniformes polonais qui ont attaqué la station de radio allemande de Gleiwitz à la frontière germano-polonaise. Un évènement d'ailleurs filmé par la propagande nazie. Sans déclaration de guerre formelle, la machine de guerre nazie déferle alors sur la Pologne quasi sans défense, un tapis de bombes suivie d’une armée d’invasion de 1,5 millions d’hommes. Une clause secrète du pacte germano-soviétique conclu une semaine auparavant -le 23 août 1939- prévoit le partage de la Pologne entre l’Allemagne et la Russie de Joseph Staline. Et 17 jours plus tard l'Union soviétique envahit l'est de la Pologne.

Début octobre, la Pologne a cessé d’exister sur la carte de l’Europe. Russes soviétiques et Allemands nazis se partagent leur proie. Avec une franchise désarmante, le diplomate allemand Hans von Herwarth se souvient:

„Nous avons trinqué ensemble à la santé des frères d’armes germano-soviétiques et souhaité qu’ils cassent aussi bientôt la figure aux Anglais et aux Francais.“

Rapidement, il est clair que pour le „Führer“ Adolf Hitler, il ne s’agit pas seulement d’élargir le territoire allemand vers l’est mais aussi de détruire la nation polonaise. Obnubilé par ses théories et convictions racistes, le dictateur national-socialiste ordonne l’exécution sommaire et systématique de centaines de milliers d’intellectuels, d’écrivains, de professeurs, de médecins, de juristes polonais, qu’ils soient catholiques, juifs ou athées.

Flash-Galerie Jahrestag Überfall auf Polen Panzer

Char et grenadiers allemands lors de l'invasion de la Pologne en septembre 1939

Pour la Pologne c’est un martyre de cinq années qui commence avec près de 6 millions de morts, dont trois millions de Juifs polonais. Pour Adolf Hitler, la Pologne n’est que la première campagne de ses plans de conquête de l’Europe, l’ouverture fracassante d’un conflit mondial qui a finalement coûté la vie à au moins 50 millions de personnes.

  • Date 01.09.2009
  • Auteur Wüst, Benjamin / Pognan, Philippe
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/JN5v
  • Date 01.09.2009
  • Auteur Wüst, Benjamin / Pognan, Philippe
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/JN5v