À l′heure du bilan | Vu d′Allemagne | DW | 04.02.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

À l'heure du bilan

Les journaux allemands d'aujourd'hui reviennent sur la mise sous tutelle européenne des finances grecques et font également le bilan des 100 premiers jours du second gouvernement Merkel.

default

Ce pourrait être la couverture d'un roman appelé « Le désamour »...

C'est du déjà-vu, raconte la Frankfurter Rundschau. L'indécision noire-jaune, pour les couleurs emblématiques des deux partenaires de la coalition, rappelle beaucoup les débuts hésitants du premier gouvernement rouge-vert de 1998. À la différence pourtant que, à l'époque, les Verts ne connaissaient que par ouïe-dire le travail de l'exécutif. La CDU et le FDP par contre, ont plusieurs fois été aux affaires au cours des dernières décennies.

Flash-Galerie Deutschland 100 Tage schwarz-gelb Krankenkassen

La réforme du système de santé n'est que l'un des nombreux points de discorde entre les deux partenaires de la coalition d'Angela Merkel...

Pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung, le baptême du feu viendra après les élections régionales en Rhénanie du Nord-Westphalie, lorsqu'il faudra faire preuve d'austérité. C'est là que nous verrons si CDU et FDP sont capables d'une politique cohérente dépassant leurs visions divergentes de la société, des divergences qui se révèlent déjà sur les dossiers de l'assurance-maladie et de la réforme fiscale. Le quotidien de Francfort revient aussi en première page sur la mise sous tutelle de la Grèce par la Commission européenne.

Symbolbild Griechenland Finanzkrise

La mise sous tutelle européenne des finances grecques inquiète.

Ce qui fait dire à la Tageszeitung : le plan d'austérité d'Athènes ne suffira pas pour combler rapidement les gigantesques déficits des finances publiques, sans parler des fractures sociales que cela va engendrer. Les Cassandre qui autrefois critiquaient la monnaie unique se voient confirmées dans leurs pronostics. Une monnaie unique exige des politiques économique et financière unifiées. Si les pères de l'union monétaire ont cru résoudre ce problème avec le pacte de stabilité, les limites des déficits publics n'ont toutefois pas pu être imposées même en des temps économiques plus favorables. Alors en temps de crise...

Symbolbild EU leeres Glas

Lorsque le verre est vide, les optimistes et les pessimistes doivent se serrer les coudes...

Ce problème ne concerne pas seulement la Grèce, rappelle die Welt. Les lourds déficits d'autres pays comme l'Italie, l'Espagne, le Portugal et l'Irlande, pourraient attirer la convoitise des spéculateurs et entraîner rapidement un renchérissement des taux d'intérêts et ainsi, un accroissement du poids de la dette de ces pays. Ce serait une catastrophe pour l'ensemble de la zone Euro. Bruxelles a trop longtemps laissé la bride sur le cou à Athènes. Aujourd'hui, elle n'avait plus le choix.

USA Jahrzehnt Flash-Galerie 2008 Lehman Brothers

Si la chute de Lehman Brothers a plongé le système financier mondial dans la crise, celle de la Grèce pourrait sonner le glas de la zone Euro.

La Süddeutsche Zeitung tire un parallèle avec la faillite de Lehman Brothers, cette petite banque d'investissements américaine, qui a entraîné dans sa chute en septembre 2008 le système financier mondial dans une crise qui est loin d'être teminée. L'histoire se répète. Mais les pays européens ont encore la possibilité de mieux réagir que le président George W. Bush et ses conseillers de l'époque qui ont déclenché la crise mondiale en croyant punir la banque en la laissant mourir.

  • Date 04.02.2010
  • Auteur Christophe Lascombes
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/LsdV
  • Date 04.02.2010
  • Auteur Christophe Lascombes
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/LsdV
Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !