À Brazzaville, la vie se réorganise sans les Kinois | Afrique | DW | 06.06.2014
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

À Brazzaville, la vie se réorganise sans les Kinois

Les petits boulots changent de mains au Congo-Brazzaville depuis l’expulsion massive de ressortissants de la RDC. Les jeunes tentent de combler le vide laissé par les expulsés, mais la tâche n’est pas toujours facile.

Écouter l'audio 01:59
Now live
01:59 min

Les Brazavillois se mettent aux petits boulots

Selon les autorités de Brazzaville, 2.000 personnes ont été expulsées et environ 128.000 autres sont rentrées « volontairement » , faute de « document » nécessaire pour vivre au Congo. Des ONG évoquent, elles, le retour de plus de 200.000 ressortissants de la RDC.

À Brazzaville, les jeunes tentent désormais de combler le vide laissé par les expulsés, mais la tâche n'est pas toujours facile. Ils se lancent progressivement dans des métiers jugés autrefois dévalorisant et réservés par les Kinois comme cireurs de chaussures, cordonniers ambulants ou collecteurs des ordures ménagères. Plus de détails dans ce reportage de notre correspondant Olivier Otou que vous pouvez écouter en cliquant sur l'image ci-dessus.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet