1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Sierra Leone, le bilan du confinement

Après trois jours de confinement, les Sierra-Léonais reprennent aujourd'hui une" vie normale". L'opération inédite visait à sensibiliser la population aux risques de l'épidémie d'Ebola, et à détecter de nouveaux cas.

default

Rues désertées à Freetown

En dépit du scepticisme et des inquiétudes que cette opération a suscités, elle a tout de même permis de découvrir 70 cadavres et 150 nouveaux cas dans et autour de Freetown, la capitale. Des chiffres, fournis par les autorités sierra léonaises, qui pourraient être revus à la hausse pour l'ensemble du pays. 80% des maisons auraient été visitées par les 30.000 personnels soignants, volontaires et enseignants chargés de faire du porte à porte auprès des six millions d'habitants. 562 personnes ont déjà succombé au virus Ebola et à présent, le pays se retrouve avec encore plus de morts à enterrer.

Au Liberia voisin, la situation est plus inquiétante

Le Liberia est le pays le plus touché avec plus de 1.400 morts et plus de 2.000 cas, selon l'OMS. A Monrovia, la capitale, il n'y a plus de capacités sanitaires pour accueillir de nouveaux malades. D'ici fin octobre, les autorités annoncent que le nombre de lits passera de 250 à 1.000, pour pouvoir garder tous les malades qui se présentent... et éviter qu'ils ne retournent dans leur communauté et ne contaminent d'autres personnes.

Ebola Krankenhaus Sierra Leone 11.08.2014

Un aide-soignant dans sa tenue de travail à l'hôpital Kenema dans la Province Orientale (Sierra Leone)

L'épidémie a fait plus de 2.600 morts en Sierra Leone, au Liberia et en Guinée depuis le début de l'année.

Forte inquiétude pas seulement en Afrique

Ebola concerne désormais le monde entier. Ce week-end, l'Inde a annoncé le report du 3e sommet Inde-Afrique prévu à New Delhi en décembre. Des représentants de 50 pays africains devaient y assister. Quant à l'Espagne, elle se prépare à rapatrier de Sierra Leone un deuxième missionnaire catholique contaminé par le virus.

Concernant la mobilisation internationale, un second groupe de militaires américains est arrivé dimanche au Liberia. Au total, ils seront 3.000 soldats mobilisés pour aider les services de santé à faire face à l'épidémie.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !