1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

L’affaire Snowden fait des vagues

L'Amérique du Sud s'indigne. Mardi l’avion du président Bolivien Evo Morales, en provenance de Moscou, a été contraint d’effectuer une escale en Autriche. La raison : une rumeur sur la présence à bord d'Edward Snowden.

L'Américain Edward Snowden s'était réfugié à l'aéroport de Moscou

L'Américain Edward Snowden s'était réfugié à l'aéroport de Moscou

L’affaire Snowden se transforme en affaire d’Etat. Mardi, on a interdit à l’avion transportant le président Bolivien Evo Morales de traverser l’espace aérien de certains pays européens. L’avion présidentiel a été contraint d’effectuer une escale de près de treize heures à Vienne, pendant laquelle l'appareil a été fouillé.

Le président Bolivien Evo Morales a qualifié son escale forcée « d'erreur historique » et « d'agression »

Le président Bolivien Evo Morales a qualifié son escale forcée « d'erreur historique » et « d'agression »

Le refus de la France, du Portugal, Espagne et de l’Italie d'ouvrir leur espace aérien faisait suite à une rumeur indiquant la présence à bord de l'avion qui rentrait de Moscou, d'Edward Snowden, l'ancien agent américain actuellement en fuite, qui a dévoilé au public un vaste programme de surveillance américain. Ce blocage de l'avion de leur président a suscité la colère des Boliviens et une vague de protestation parmi les gouvernements sud-américains. Quel est le statut juridique d’un avion présidentiel ? La Bolivie peut-elle saisir les tribunaux internationaux ? Écoutez ci-dessous les explications de Guy Gweth, analyste des questions diplomatiques.

Écouter l'audio 01:58

« Les conventions de Vienne garantissent l'immunité diplomatique des représentants officiels qui voyagent à l'étranger »

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !