1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Des fonds pour la lutte contre Ebola détournés en Guinée?

529 millions de francs guinéens, soit environ 60 000 euros… En Guinée un membre de la Coordination nationale de la lutte contre l’épidémie Ebola est accusé d’avoir détourné cette somme.

Écouter l'audio 01:19

L’argent devait servir notamment à la formation des tradi-praticiens dans la lutte contre Ebola. Un projet qui avait été validé et financé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Mais en Guinée comme ailleurs, qu’on fasse cas de détournement de fonds destinés à un projet dans le domaine de la santé n’est malheureusement pas une première.

Que ce soit au Cameroun, au Niger ou au Burkina, pour ne citer que ces pays, des affaires de détournement de fonds dans le domaine de la santé sont souvent révélées notamment par la presse. Il s’agit généralement d’argent accordé par l’Organisation Mondiale de la Santé pour la lutte contre des maladies comme le Sida, le paludisme ou la tuberculose. Dans le cas précis de la Guinée, c’est dans le cadre de la lutte contre Ebola que des responsables de la coordination de cette lutte sont mis en cause. Selon la Fédération des guérisseurs traditionnels qui a porté plainte en octobre 2015 quelque 529 millions de francs guinéens, soit environ 60 000 euros avaient été débloqués pour les former sur les dangers liés au virus Ebola. Une formation qui n’a jamais été organisée selon la Fédération alors que le projet avait été validé et financé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Une enquête, puis un procès pour acquisition d'avantages illicites s'ouvrent.

Le Coordinateur national de la lutte contre l'épidémie, le Dr Sakoba Keita et son adjoint sont entendus comme témoins. Le Dr Sakoba Keita que nous avons joint assure qu’il y a bien eu formation et dit s’en remettre à l’enquête du procureur qui a requis dix-huit mois de prison fermes contre le principal accusé dans l’affaire et 5 ans de prison contre un employé du ministère de la Santé.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !