Vague de répression en Chine | International | DW | 20.04.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Vague de répression en Chine

Jiang Tianyong, Liu Xiaoyuan, Ni Yulan et Ai Weiwei comptent parmi les 54 personnes qui sont ou ont été placées en détention depuis février par Pékin. Les défenseurs des droits dénoncent une vague de répression.

default

Une militante d'Amnesty International à Berlin, le 16 avril

C'est un vaste mouvement de répression qui a commencé en février dernier, alors que des Chinois appelaient sur Internet à suivre l’exemple des pays arabes et de leur révolution de jasmin. C’est la plus sévère campagne pour faire taire les opposants au régime communiste depuis 1998, selon les organisations de défense des droits de l’Homme.

Ai Weiwei in München September 2009

Ai Weiwei à Munich en septembre 2009

Ai Weiwei toujours porté disparu

On est toujours sans nouvelles d’Ai Weiwei : l’artiste a été arrêté le 3 avril dernier à l'aéroport de Pékin et emmené vers un lieu de détention tenu secret. Le gouvernement a indiqué que l'artiste était suspecté de crimes économiques, sans en dire plus. Sa libération a été demandée par Washington, Londres, Paris et l'Union Européenne. Entre le 3 et le 9 avril, ses collaborateurs ont également été placés en détention par les autorités chinoises.

Deux libérations dans la journée de mardi

Les deux avocats Jiang Tianyong et Liu Xiaoyuan sont rentrés chez eux mardi. Jiang Tianyong avait défié le parti au pouvoir, il a disparu pendant deux mois. Liu Xiaoyuan quant à lui avait conseillé la famille de l’artiste Ai Weiwei. Il a été libéré après cinq jours de détention et d’interrogatoires.

Ni Yulan, une des dernières victimes de la répression

Autres noms, ceux de Ni Yulan, une femme connue pour son combat en faveur des expulsés et son mari Dong Jiqin. Ni Yulan se déplace en fauteuil roulant depuis une précédente détention, elle a été interpellée le 7 avril à Pékin pour trouble à l'ordre public. Quant à Dong Jiqin, il est toujours porté disparu après avoir été emmené par la police.

Auteur : Elise Cannuel
Edition : Philippe Pognan

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !