Un nouveau Président pour la Croatie | International | DW | 11.01.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Un nouveau Président pour la Croatie

La petite Croatie, ex république de Yougoslavie, a marqué un point de plus dans son chemin vers l'adhésion à l'union européenne.

Croatian presidential candidate Ivo Josipovic of Social Democrats gestures, after receiving exit polls results at his campaign headquarters in Zagreb, Croatia, Sunday, Jan. 10, 2010. An exit poll indicates a legal scholar is leading comfortably in Croatia's presidential election over Zagreb's mayor. (AP Photo/Filip Horvat)

Ivo Josipovic, le nouveau président croate annonce la lutte contre la corruption

Les Croates ont en effet élu un nouveau président , un social démocrate, Ivo Josipovic, issu de l'oppposition. Il a promis de soutenir les efforts du gouvernement pour achever les négociatioins d'adhésion d'ici 2012. La Croatie devrait ainsi être le premier pays à rejoindre la famille européenne après l'adhésion de la Roumanie et de la Bulgarie en 2007.

Election haut la main

Cette élection est importante, car elle confirme que la Croatie indépendante depuis 1991, veut entrer dans l'UE: elle a présenté officellement sa demande d'adhésion à l'Union européenne en 2003. Certes, le président de la république croate, ne mène pas les affaires. Ce rôle revient au Premier ministre. Mais il partage certains pouvoirs avec le gouvernement, par exemple en matière de politique extérieure. Bref son soutien au gouvernement est une donne de poids. En l'occurence, à 52 ans, le social-démocrate Ivo Josipovic, cheveux grisonnants et lunettes, est plutôt d'apparence austére. Expert en droit international et compositeur de musique classique, il est notamment au-dessus de tout soupçon en matiére de corruption. C'est sans doute pour cela que les Croates l'ont élu haut la main dimanche avec plus de 60% des suffrages...

Ivo Josipovic, a left wing presidential candidate, reacts at his campaign headquarters in Zagreb, Croatia, early Monday, Dec. 28, 2009. After nearly all votes were counted from Sunday's vote, the Commission said the leftist opposition Social Democrat member garnered 32.4 percent of votes and Zagreb's popular Mayor Milan Bandic got 14.8 percent of votes. Since neither garnered the 50-percent support required for outright victory, they will now face each other in a Jan. 10 runoff. (AP Photo/Darko Bandic)

Le social-démocrate Ivo Josipovic l'emporte largement sur son rival conservateur

Lutte contre la corruption

Immédiatement aprés son élection Ivo Josipovic a promis de soutenir la premier ministre, Jadranka Kosor. Notamment dans sa lutte contre la corruption, véritable fléau en Croatie. C'est en tous cas une des requêtes de Bruxelles pour que le pays puisse compléter ses discussions d'adhésion cette année. Il a également annoncé un combat contre le crime organisé, sous les applaudissements de ses sympathisants. Avec une petite phrase : "Nous voulons un pays où le travail est payé et le crime puni". Ceci dit la Croatie ressemble par ailleurs à un paradis pour touristes par la beauté de sa côte adriatique. Elle est de surcroit, aprés la Slovénie, un des états qui a le mieux récupéré aprés la dissolution de la Yougoslavie. Elle a une économie stable, et devance même certains membres de l'UE comme la Bulgarie et la Roumanie. Mais la crise n'a pas épargné ce bon élève et son économie s'est contractée de 6% l'an passé. Cela fait partie des problèmes á venir de même que la résolution du différend territorial avec le voisin slovène. Un différend sur lequel pourra se pencher le nouveau président Josipovic.

  • Date 11.01.2010
  • Auteur Elisabeth Cadot/Marie-Ange Pieorron
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/LQQ4
  • Date 11.01.2010
  • Auteur Elisabeth Cadot/Marie-Ange Pieorron
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/LQQ4
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !