Seconde journée de la visite en Irak de Frank Walter Steinmeier | Allemagne | DW | 18.02.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Seconde journée de la visite en Irak de Frank Walter Steinmeier

Cette première visite d’un chef de la diplomatie allemande dans ce pays depuis 1987 est marquée par la volonté des deux pays de renforcer leur coopération bilatérale.

default

Frank-Walter Steinmeier (à gauche) et le Président irakien Jalal Talabani

Ces derniers temps en Irak, on parle beaucoup d’espoir, de confiance en l’avenir, alors que la situation sécuritaire semble sur la voie de la stabilisation. „Ramener l’espoir, faire naître une nouvelle confiance, c’est une tâche à laquelle l’Allemagne veut participer : l’un des principaux messages de Frank-Walter Steinmeier dans le pays des deux fleuves.

"Les élections ont montré que le pays se trouve dans un processus de stabilisation. Nous ne voulons pas tout peindre en rose. La situation sécuritaire est encore compliquée dans de nombreuses régions, mais je pense que des pas décisifs ont été entrepris et c’est pourquoi c’est le bon moment pour nous de renforcer notre présence politique et aussi économique."

L’Allemagne, un partenaire de 1er choix, est la bienvenue en Irak, c’est ce qu’entend le ministre allemand dans toutes les étapes de son voyage en Irak. Comme ce mercredi à Erbil où M.Steinmeier a été recu par le président de la région autonome kurde Massoud Barsani et son Premier ministre Netschirvan Barsani.

Tous soulignent le besoin du pays de coopérer avec l’Allemagne, et souhaitent aussi bénéficier de la technologie de pointe des entreprises allemandes pour la reconstruction du pays.

Irak Außenminster Frank-Walter Steinmeier trifft Premier Nouri al-Maliki im Irak

Le Premier Ministre irakien Nouri al-Maliki, (à droite) et Frank-Walter Steinmeier

"Sur le plan politique nous sommes naturellement les bienvenus ici, parce que les responsables savent tout ce qui doit encore être réalisé dans le pays, par exemple pour l’instauration de structures d’un Etat de droit. Les Allemands pourront aider dans ce domaine. Nous sommes également les bienvenus et notre expertise appréciée lors de la mise en place d’un système de santé ici en Irak. Ce sont des domaines où l’aide allemande est très appréciée, mais naturellement aussi dans le domaine économique."

„Berlin“, assure M. Steinmeier, „tend la main au nouvel Irak“. Siemens, Daimler Benz et autres sont déjà implantés en Irak, de nombreux projets ont été décidés dans divers secteurs de l’économie et des infrastructures. Deuxième point fort de la coopération germano - irakienne: le domaine culturel et éducatif , Christian Bode, Secrétaire Général de l’ Office d’Echanges Universitaires allemand:

"Ce dont l’Irak a besoin, après ces deux décennies de graves troubles qui ont ébranlé aussi le système éducatif et poussé à l’exode de nombreux jeunes gens intelligents comme de nombreux scientifiques , c’est une reconstruction complète du système. Et on doit commencer par la base même ."

A Erbil, M. Steinmeier a visité une école où l’allemand est enseigné et a inauguré une académie de formation des cadres de l’administration où fonctionnaires et magistrats recoivent des formations spécifiques.

  • Date 18.02.2009
  • Auteur Ph.Pognan
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/Gwi0
  • Date 18.02.2009
  • Auteur Ph.Pognan
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/Gwi0