1. Aller au contenu
  2. Aller au menu principal
  3. Voir les autres sites DW

RDC : les habitants de Bunagana soulagés

Zanem Nety Zaidi
24 avril 2023

Les habitants de Bunagana, à la frontière entre la RDC et l’Ouganda, reprennent peu à peu une vie normale depuis le retrait du M23 et le déploiement des troupes de l'EAC.

https://p.dw.com/p/4QToU
Un homme suivi de plusieurs femmes qui portent des matelas et des effets personnels sur la tête tentent de traverser la frontière entre la RDC et l'Ouganda
Des personnes tentent de traverser la RDC et la frontière ougandaise après des affrontements entre l'armée congolaise et le M23, à Bunagana le 2 avril 2022Image : Guerchom Ndebo/AFP/Getty Images

Le M23 a occupé la cité de Bunagana pendant près de dix mois dans l'est de la RDC avant de se replier et laisser la place, le 31 mars dernier, aux soldats ougandais. Rushago Butera mène une petite activité commerciale à la frontière entre la RDC et l’Ouganda. Elle s’était réfugiée en Ouganda et est rentrée à Bunagana après le départ des rebelles du M23.

 "Voici comment se présente la situation : ici, avant l'arrivée des rebelles, nous traversions la frontière et vivions en paix. Nous avons beaucoup souffert pendant l'occupation par les rebelles et nous sommes très contents car notre gouvernement tente de rétablir la paix", témoigne-t-elle.

Des militaires burundais arrivent à l'aéroport de Goma, dans l'est de la RDC le 5 mars 2023
Des militaires burundais arrivent à l'aéroport de Goma, dans l'est de la RDC le 5 mars 2023Image : Alexis Huguet/AFP

Durant l’occupation de Bunagana par le M23, certains habitants ont préféré fuir par crainte des violences. C’est le cas de Kwibuka Harerimana qui est allé en Ouganda. Depuis son retour, il déplore l’accès difficile aux soins de santé. 

Il explique que "les gens tombent souvent malades, nous avons fui les mains vides à cause de la guerre. Depuis notre retour, quand on tombe malade, si on va à l’hôpital on nous exige beaucoup d'argent. Pour un traitement de trois jours, cela coûte 150.000 francs congolais."

Retour de paix, une priorité

Le retour de la paix et la réouverture des routes restent une préoccupation majeure pour la force régionale de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC).  C’est ce qu’explique le lieutenant-colonel Tukwa Subwe, commandant adjoint du contingent ougandais à Bunagana.

Le reportage de Zanem Nety Zaidi

"Tout se passe bien ici, sauf que les enfants ne vont plus à l'école. Nous faisons tout pour que les habitants aient accès aux soins de santé et que la route Bunagana-Goma soit rouverte, afin que la population accède aux biens en provenance de tous les coins de la province."

Située à la frontière avec l'Ouganda et non loin du Rwanda, la cité deBunagana a une importance commerciale et militaire pour la RDC. La cité est tombée aux mains des rebelles du M23 en juin 2022. 

À ce jour, le commerce reprend doucement, les habitants pouvant de nouveau traverser la frontière mais pas les camions de marchandises qui sont, pour la plupart, encore bloqués en Ouganda.