Rapport 2008 du Fonds des Nations- Unies pour la Population | International | DW | 12.11.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Rapport 2008 du Fonds des Nations- Unies pour la Population

Le Fonds des Nations-Unies pour la Population a présenté ce mercredi à Berlin son rapport annuel sur l'Etat de la population mondiale. Le rapport 2008 met l’accent sur la situation des femmes

La discrimination des femmes est toujours très répandue et enracinée dans de nombreux pays. Lors de la présentation du rapport Bettina Maas du Fonds des Nations-Unies pour la Population a souligné que:

„Deux adultes sur trois qui ne savent pas lire, ni écrire dans le monde sont des femmes . 70 % des enfants qui ne vont pas à l’école sont des filles . Partout dans le monde les femmes gagnent moins que les hommes, même ici en Allemagne. En Afrique, au sud du Sahara, 59 % de tous les adultes porteurs du virus du Sida sont des femmes.“

Et, malgré des accords internationaux, la mutilation génitale est encore répandue dans de trop nombreux pays. Trois millions de filles en sont encore victime chaque année. Trois pauvres sur cinq dans le monde sont des femmes. A travail égal, les femmes gagnent souvent moins que les hommes.

La ministre allemande du Développement. Mme Heidemarie Wieczorek-Zeul a déploré le fait que plus de 536.000 femmes meurent encore chaque année dans le monde en raison de complications au cours de la grossesse ou à la naissance. Un «scandale», a déclaré la social-démocrate qui a rappelé qu’en Afrique, ce risque pour une femme reste encore 300 fois plus élevé qu’en Europe. Son ministère est engagé dans 14 pays partenaires dans ce domaine, mais il reste bien du travail à faire.

Les prétendus "crimes d'honneur" dont les femmes continuent d’être en grande majorité les victimes constituent de flagrantes violations des droits de l'Homme qui n'ont aucune justification culturelle, estime aussi le rapport . La perception de certaines sociétés est que "l'honneur des hommes dépend du contrôle des femmes, particulièrement en ce qui concerne leur sexualité", une femme pouvant être "déshonnorée" pour avoir "entretenu des relations extra maritales, initié une séparation ou un divorce, ou en étant victime de viol", décrit le rapport et:

"…dans certaines sociétés les crimes d'honneur et les crimes passionnels sont perçus comme légitimés par des préceptes religieux", écrivent les auteurs du rapport. C’est pour cela qu’"il est important de créer des alliances avec des faiseurs d'opinion et des responsables, comme avec des gens et des organisations qui travaillent sur le terrain" pour faire changer les populations de mentalité.

L’égalité des sexes et le respect des droits des femmes sont des conditions essentielles à remplir si l’on veut atteindre les objectifs de développement du Millénaire selon Mme Heidemarie Wieczorek-Zeul. La ministre a déclaré que des prétextes évoquant des spécificités culturelles, traditionnelles et religieuses ne devaient et ne pouvaient pas permettre d’opprimer les filles et les femmes.

Aujourd'hui en 2008, notre planète compte 6,7 milliards d’habitants dont 4 milliards en Asie, elle en comptera 9,2 milliards en 2050.

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !