Procès de pirates somaliens au Kenya | Vu d′Allemagne | DW | 22.04.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Procès de pirates somaliens au Kenya

Les journaux allemands reviennent entre autres sur le procès des neuf pirates somaliens capturés le mois dernier par la frégate allemande Rheinland-Pfalz. Procès qui s’ouvre aujourd’hui au Kenya.

default

Pirates somaliens présumés capturés par la marine allemande.

La Tageszeitung rappelle que la décision d'organiser le procès au Kenya a été saluée par les conservateurs, qui redoutaient de voir les accusés demander l'asile s'ils étaient jugés sur le sol allemand. Le problème, poursuit la taz, c'est que le système judiciaire du Kenya, souvent critiqué par l'Union Européenne, ne correspond pas aux standards européens, et tout le monde le sait. La plupart des juges kenyans obtiennent leur poste grâce au népotisme, à des malversations et au dysfonctionnement des institutions. Le fait que l'Allemagne confie des pirates présumés à un tel système judiciaire est plus que discutable. Pour le journal, il faudrait plutôt enfin aider la Somalie à mettre en place un Etat de droit où la justice peut être appliquée.


Bürgerkrieg in Sri Lanka Flüchtlingscamp

Civils tamouls dans un camp de réfugiés au Sri Lanka

La Frankfurter Rundschau revient de son côté sur la situation au Sri Lanka. 25 ans et 75 000 victimes plus tard, la guerre civile semble proche de la fin. Mais des dizaines de milliers de civils sont encore enfermés dans la zone des combats. Les rebelles tamouls se servent d'eux comme de boucliers humains et l'armée les bombarde. Les deux camps se soucient visiblement peu de la vie des innocents. La communauté internationale ne peut pas faire grand-chose, si ce n'est augmenter la pression sur les deux parties pour évacuer les civils de la zone des combats avant l'assaut final. Car pour le journal, il est à présent impossible de résoudre ce conflit de façon pacifique.


Mahmoud Ahmadinejad Antirassismus Konferenz in Genf

Discours du président iranien Mahmoud Ahmadinejad à la conférence des Nations Unies sur le racisme à Genève.

Enfin la Süddeutsche Zeitung se penche sur la conférence contre le racisme à Genève et sur le discours anti-israélien du président iranien. Le message de Téhéran ne s'adressait pas aux pays européens ni aux Etats-Unis, qui ont refusé de participer à la conférence, mais aux populations du Proche-Orient. Mahmoud Ahmadinejad aimerait se faire bien voir dans le monde arabe, écrit le quotidien, mais il n'y parvient pas vraiment. Car la donne est en train de changer au Proche Orient. Les efforts de médiation du président américain Barack Obama trouvent de plus en plus de soutien du côté arabe. Les ambitions nucléaires de l'Iran, elles, sont ouvertement critiquées de l'Egypte à l'Arabie Saoudite. Dans le cas d'un conflit militaire entre l'Iran et Israël, les pays de la région craignent d'être pris entre deux feux.

  • Date 22.04.2009
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/Hbwj
  • Date 22.04.2009
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/Hbwj
Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !