Première comparution pour Dominic Ongwen | Afrique | DW | 26.01.2015
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Première comparution pour Dominic Ongwen

Dominic Ongwen, un ex-haut cadre de la rébellion de l'Armée de résistance du Seigneur a comparu ce lundi pour la première fois devant la CPI. L'audience de confirmation des charges devrait démarrer le 24 août 2015.

Écouter l'audio 01:59
Now live
01:59 min

"Ongwen aurait lui-même été enlevé, enfant, par la LRA" (G. Carayon, ONG Redress)

Première comparution aujourd'hui pour Dominic Ongwen devant la Cour pénale internationale. Ce haut responsable de la rébellion de l'Armée de Résistance du Seigneur (LRA) a été livré à la CPI après sa reddition annoncée il y a trois semaines en Centrafrique.

"Mon nom est Dominic Ongwen et je suis un citoyen de l'Ouganda, du nord de l'Ouganda", a déclaré l'ex-rebelle à la juge Ekaterina Trendafilova qui lui demandait de confirmer son identité. En costume bleu, chemise blanche et cravate à carreaux, cet ancien enfant soldat devenu le numéro trois de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), aujourd'hui âgé d'environ 40 ans, s'est montré calme et attentif durant sa comparution.

Dominic Ongwen devrait être poursuivi de crimes contre l'humanité et crimes de guerre. Mais les faits qui lui sont reprochés remontent à 2004. Voilà pourquoi Gaelle Carayon, experte de la CPI pour l'ONG britannique Redress a une réaction plutôt mitigée par rapport à la procédure à la Haye.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet