Obstacles à surmonter | Vu d′Allemagne | DW | 30.01.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Obstacles à surmonter

Les journaux allemands commentent la montée du chômage en Allemagne, la visite à Berlin du chef de gouvernement chinois et le comportement de l'opposition américiaine.

default

Le nombre de demandeurs d'emplois en Allemagne a augmenté près de deux fois plus qu'attendu en janvier, portant le taux de chômage à 7,8%


C'est la plus forte hausse depuis longtemps, déplore la Süddeutsche Zeitung. Le ralentissement économique s'est ainsi répercuté pour de bon sur les chiffres de l'emploi. C'est incontestable, même si traditionnellement le taux de chômage augmente en hiver à cause du mauvais temps qui contraint de nombreux secteurs à cesser leurs activités. Le journal salue la décision du gouvernement de faciliter le recours à la réduction du temps de travail. En cas de baisse des commandes, par exemple, cela permet d'éviter les suppressions de postes. Mais si la crise venait à s'aggraver, alors ces personnes mises au chômage partiel finiraient par être licenciées.


De la même façon, die Welt approuve cette mesure, qui permet aux entreprises de garder dans un premier temps leur personnel tout en espérant une amélioration. Par ailleurs, le coût du chômage partiel reste inférieur au financement du chômage tout court. Toutefois, ici aussi, le quotidien nuance : il ne s'agit pas là d'une solution miracle. Les politiques devraient parallèlement stimuler l'économie, en supprimant les lourdeurs administratives par exemple. Et surtout en évitant à l'avenir de dresser des obstacles, comme ils l'ont fait avec l'extension du salaire minimum.


Dans la presse de ce vendredi également : la visite à Berlin du Premier ministre chinois Wen Jiabao. Sur les photos, on le voit avec la chancelière allemande Angela Merkel sur le long tapis rouge déroulé à cette occasion. La Frankfurter Allgemeine Zeitung se pose la question de la fiabilité de la Chine comme partenaire politique. C'est une bonne chose que Pékin soit intégré dans la tentative de sauvetage de la conjoncture mondiale. Mais personne ne devrait surestimer l'amabilité de Wen Jiabao. L'Allemagne, la France, la Grande-Bretagne n'ont pas d'influence sur l'empire du Milieu, mais l'Europe si, éventuellement. C'est pourquoi il est temps de trouver une position commune. En effet, la Chine n'est pas seulement un partenaire, mais aussi une rivale.


La Tageszeitung, enfin, s'intéresse au rejet du plan de relance économique de Barack Obama par les Républicains : un acte qui, selon elle, signe une déclaration de guerre. Derrière ce blocage, il y a plus qu'un simple désaccord sur la politique fiscale. Obama va devoir composer avec une opposition qui ne se veut ni pragmatique ni coopérative, mais décidée à lutter pour son idéologie jusqu'au bout.


  • Date 30.01.2009
  • Auteur Anne-Julie Martin
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/Gjva
  • Date 30.01.2009
  • Auteur Anne-Julie Martin
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/Gjva
Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !