″Nous voulons Jean Pierre Bemba comme président″ | Afrique | DW | 12.09.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

"Nous voulons Jean Pierre Bemba comme président"

La population de l'Ituri en RDC, soutenait majoritairement la candidature de l'opposant Jean Pierre Bemba à l'élection présidentielle de décembre prochain. Elle est déçue de le voir écarté de la course.

Écouter l'audio 02:08
Now live
02:08 min

"On attendait qu'il y ait à la tête du pays un président de la trempe de Bemba" (Notable, Ituri)

L'Ituri garde de bons souvenirs du sénateur Jean Pierre Bemba lorsqu'il avait réuni, en 2001, les leaders des ethnies Hema et Lendu pour mettre un terme à la guerre interethnique qui avait fait des milliers des morts.

"Jean Pierre Bemba un candidat valable"

"Toute la population de l'Ituri attendait Jean Pierre Bemba comme le candidat valable qu'il pour qu'il y ait un véritable changement à la tête du pays." Bedidjo Clavaire, un notable de l'Ituri. Il est déçu de l'invalidation de la candidature du sénateur Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle du 23 décembre 2018.

La plupart des habitants avec qui nous avons pu discuter, et qui ont voulu s'exprimer de manière anonyme, nous ont confié leur déception de voir Jean-Pierre Bemba écarté de la course à la présidentielle.

Pour eux, seul Jean-Pierre Bemba est en mesure d'éradiquer les groupes armés qui pullulent dans l'est de la République démocratique du Congo.

Car lors de son passage dans cette partie du pays, en 2001, pendant que les Hema et les Lendu s'entretuaient, Bemba, alors président de la coalition des groupes rebelles du Front de Libération du Congo, avait réussi à les réunir pour mettre un terme aux violences. C'est ce que nous explique Bedidjo Clavaire

"On attendait qu'à la tête du pays il y ait un président de la trempe de Bemba pour essayer de remettre de l'ordre pour que la population se sente définitivement en sécurité et que cela puisse aussi contribuer à l'essor de la province de l'Ituri. C'est une grande déception pour nous."

Candidature unique de l'opposition espoir des populations

Une autre source de déception concerne les divisions au sein de l'opposition congolaise qui semble ne pas être en mesure de se choisir un candidat unique capable de faire face à celui de la majorité au pouvoir.

Udongo Uteki, même s'il n'y croit plus, pense qu'il serait salutaire pour l'opposition d'avoir une candidature unique. "Si l'opposition peut se réunir au tour d'un candidat unique ça serait beaucoup mieux mais est-ce qu'à ce jour ils sont en mesure vraiment de s'unir autour d'un candidat? Je ne pense pas, je ne vois pas qu'un tel puisse céder sa place en faveur de tel autre. Je ne le vois pas."

Avec la candidature de Bemba invalidée, l’opposition divisée et une tension persistante entre les communautés Hema et Lendu dans le territoire de Djugu, la région de l'Ituri ne voit donc pas arriver le scrutin du 23 décembre avec beaucoup d'espoir.

Audios et vidéos sur le sujet