Mouammar Kadhafi appelle à la résistance contre l′Otan | Afrique | DW | 08.06.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Mouammar Kadhafi appelle à la résistance contre l'Otan

L'Otan est déterminée à poursuivre son intervention en Libye malgré l'appel à la résistance lancé par Mouammar Kadhafi. Dans un message audio, celui-ci a indiqué qu'il ne se soumettrait pas à l'Alliance Atlantique.

default

Mouammar Kadhafi croit en son droit à rester au pouvoir

Pour l'Alliance Atlantique, c'est plus que jamais le moment d'augmenter la pression sur le guide libyen, parce que l'opération lancée il y a un peu plus de deux mois semble maintenant produire des résultats concrets. La puissance du régime de Tripoli ne cesse de s'éroder, à coup de défectiond de hauts responsables et de bombardements des centres de commandements militaires à Tripoli.

En conséquence, l'étau des forces kadhafistes autour de la ville de Misrata s'est déserré et les rebelles ont pu avancer ces derniers jours vers la capitale. Pour les pays de l'Otan, l'opération est sur la bonne voie et entre dans la dernière ligne droite. Il s'agit donc, lors de la réunion de Bruxelles, de faire le point de la situation et définir la conduite à tenir dans les prochains jours.

Mouammar Kadhafi appelle à la résistance

NATO Treffen 2011 Deutschland Berlin

L'Otan compte rester en Libye aussi longtemps que nécessaire

Les apparitions en public du guide libyen sont devenues très rares, certes. Mais Mouammar Kadhafi reste très combattif. Mardi, il a fait diffuser un message audio dans lequel il refuse de se soumettre à la pression de l'Alliance Atlantique. Il a appelé les Occidentaux à rentrer chez eux et laisser la Libye aux Libyens. « Vous ne pouvez pas vaincre un peuple armé », a martelé le colonel Kadhafi, même si beaucoup parmi ses plus proches collaborateurs ont décidé ces derniers jours de se ranger du côté de la rébellion.

Mais parallèlement aux frappes de l'Otan, les tentatives de médiation suivent leur cours. Ce mercredi, l'émissaire spécial du secrétaire général de l'Onu en Libye devrait rencontrer les responsables du Conseil national de transition, à Benghazi, avant de se rendre à Tripoli pour rencontrer des responsables du régime.

Auteur : Fréjus Quenum
Edition : Kossivi Tiassou

La rédaction vous recommande

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !