Moscou veut coopérer avec l′Afghanistan et le Pakistan | International | DW | 16.06.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Moscou veut coopérer avec l'Afghanistan et le Pakistan

Le président russe Dmitri Medvedev s’est entretenu hier à Ekaterinbourg, en Russie, avec ses homologues afghan et pakistanais, Hamid Karzai et Asif Ali Zardari.

default

La situation en Afghanistan et la lutte contre le terrorisme étaient au coeur de la rencontre trilatérale.

Mot d'ordre de la rencontre : renforcer la lutte contre le terrorisme. L'occasion également pour la Russie de resserrer des liens régionaux.


Russland Dmitri Medwedew Pressekonferenz in Moskau

Le président russe Dmitri Medvedev

« On ne peut affronter des problèmes comme le terrorisme et la criminalité qu'avec des efforts collectifs », a déclaré le chef du Kremlin lors de la rencontre. D'où la proposition de Dmitri Medvedev de mettre en place un mécanisme de travail trilatéral. Une idée bien accueillie par les chefs d'Etat afghan et pakistanais, qui ont tous deux souligné l'importance de la coopération dans la lutte contre le terrorisme et le crime organisé. Hamid Karzai a assuré que l'Afghanistan serait un partenaire engagé. Asif Ali Zardari a quant à lui regretté que les puissances régionales ne se soient pas impliquées plus tôt dans cette lutte.


Hamid Karsai warnt Pakistan vor Angriffen

Le président afghan Hamid Karzai

La rencontre des trois dirigeants avait lieu en marge du sommet de l'Organisation de coopération de Shanghai. La Russie, la Chine et quatre anciennes républiques soviétiques, le Kazakhstan, le Kirghizstan, l'Ouzbékistan et le Tadjikistan, font partie de cette organisation régionale, qui se voit comme un contrepoids à l'Otan en Asie centrale. Alors que le président américain Barack Obama a fait de la lutte contre les taliban une de ses priorités, appelant pour cela à une meilleure coopération régionale pour aider l'Afghanistan, c'est à présent au tour de Moscou de se positionner. La Russie, qui avait soutenu l'intervention militaire menée en 2001 par les Etats-Unis contre le régime taliban, était ensuite devenue plus critique vis-à-vis des pays occidentaux sur la conduite des opérations. Pour le Kremlin, les hostilités déstabilisaient la région et profitaient au trafic de drogue. Aujourd'hui, la Russie est prête à coopérer avec les Etats-Unis et les organisations internationales en Afghanistan, notamment dans le domaine de la reconstruction, mais refuse toujours tout rôle militaire. Moscou a par ailleurs promis une aide économique à l'Afghanistan et a effacé une grande partie des dettes de Kaboul.


Präsidentenwahl in Pakistan - Zardari pixel

Le président pakistanais Asif Ali Zardari

Le président Medvedev a également fait savoir que son pays souhaitait développer ses relations économiques avec le Pakistan, un pays considéré par Moscou comme un allié des Etats-Unis. En ce qui concerne le terrorisme, mais aussi les tensions entre le Pakistan et son voisin indien, le chef du Kremlin a bien fait comprendre que la stabilité de la région entière était aussi dans l'intérêt de la Russie.


  • Date 16.06.2009
  • Auteur Aude Gensbittel / Anne Le Touzé
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/IAgH
  • Date 16.06.2009
  • Auteur Aude Gensbittel / Anne Le Touzé
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/IAgH
Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !