Liu Xiaobo attend son verdict | International | DW | 23.12.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Liu Xiaobo attend son verdict

En Chine, le procès de Liu Xiaobo s'est ouvert à Pékin. En prison depuis plus d'un an, le dissident est accusé "d'incitation à la subversion du pouvoir de l'Etat". Le verdict est attendu pour vendredi.

default

Liu Xiaobo, 53 ans, jugé pour "subversion"

C'est un véritable symbole de l'opposition chinoise qui attend désormais le verdict de la justice, après deux heures de procès. Liu Xiaobo, ancien professeur d'université engagé depuis plus de 20 ans en faveur de la liberté d'expression, encourt jusqu'à 15 ans de prison. Les autorités lui reprochent d'avoir publié sur Internet des articles critiques envers le Parti communiste, mais aussi d'avoir contribué l'an dernier à la "Charte 08".

Prozessauftakt gegen Liu Xiaobo in China

Gregory May, de l'ambassade américaine à Pékin

Ce texte, publié à l'occasion du 60ème anniversaire de la déclaration universelle des Droits de l'homme, appelait à des réformes démocratiques en Chine. Plus de 10.000 personnes ont signé la pétition sur Internet, dont l'avocat Teng Biao. Ce matin, il faisait partie des quelques dizaines de personnes venues apporter leur soutien à l'intellectuel :

"Avant Liu Xiaobo, il y a eu de nombreux journalistes et écrivains qui ont été traduits devant la justice, simplement parce qu'ils ont exprimé ce qu'ils pensaient. Et pourtant, la chose primordiale à garantir dans une société devrait être la liberté d'expression des citoyens."

Pékin fait la sourde oreille aux appels internationaux

Egalement dans la foule, des dizaines de diplomates européens et américains qui s'étaient vus refuser l'accès à la salle d'audience. L'Union européenne et les Etats-Unis ont réclamé la libération du dissident chinois, un appel auquel Pékin est resté sourd. Gregory May, de l'ambassade américaine en Chine :

Demonstrationen zu Prozessauftakt gegen Liu Xiaobo in China

Les partisans de Liu Xiaobo brandissent des bandes jaunes en faveur de la liberté d'expression

"Nous appelons le gouvernement de Chine à le relâcher immédiatement et à respecter les droits de tous les citoyens chinois à exprimer pacifiquement leurs opinions politiques en faveur de libertés universelles, y compris le droit à présenter des pétitions à un gouvernement. Nous demandons à ce que tous les processus judiciaires soient conduits de façon juste et transparente, en accord avec les droits de tous les citoyens chinois."

En 1989, Liu Xiaobo avait déjà été emprisonné pendant un an et demi après avoir participé à une grève de la faim en soutien aux étudiants qui manifestaient sur la Place Tiananmen. Les ONG de défense des droits de l'homme estiment que le gouvernement chinois a choisi sciemment la période des fêtes de Noël, où l'attention internationale est relâchée, pour régler le cas du dissident. Liu Xiaobo a plaidé non coupable. Selon son avocat, son seul crime a été "de s'exprimer".

Auteur : Anne Le Touzé (avec AFP, Reuters)
Rédaction : Jean-Michel Bos

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !