L′insécurité s′accroît au Nord-Kivu | Afrique | DW | 25.06.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

L'insécurité s'accroît au Nord-Kivu

Dans l'est de la République démocratique du Congo, les membres de la société civile du Nord-Kivu en appellent à la mobilisation générale de tous les Congolais et des pays amis de la RDC pour mettre fin à la guerre.

Plus de 250.000 personnes, des déplacés de guerre, font face à une situation humanitaire catastrophique dans le territoire de Rutshuru. Depuis quelques jours, plusieurs organisations humanitaires ont cessé d'opérer dans cette zone. Pour sensibiliser les diplomates étrangers et les autorités congolaises sur la situation dans l'est de la RDC, une délégation de la coordination de la société civile du Nord-Kivu vient de terminer une visite de 10 jours à Kinshasa.

Lors d'une conférence de presse à Kinshasa, le coordonateur de la société civile du Nord-Kivu, Thomas d'Aquin Muiti, a proposé des pistes de sortie de crise. Celui-ci a aussi pointé du doigt le Rwanda, accusé de soutenir la rébellion du M23. Kigali continue de son côté à nier toute implication.

Thomas d'Aquin Muiti a été interrogé par notre correspondant Saleh Mwanamilongo.

Écouter l'audio 00:46
Now live
00:46 min

"Le gouvernement rwandais utilise des aides internationales pour détruire son voisin"

L'Afrique en débat (Magazine)

Archives

Audios et vidéos sur le sujet