L′Europe : unité ou puzzle inachevé ? | Vu d′Allemagne | DW | 09.06.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

L'Europe : unité ou puzzle inachevé ?

La presse de ce mardi commente en long et en large les résultats des législatives européennes.

default

Pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung, ce scrutin a confirmé une chose, à savoir que l'extension du rôle et du pouvoir du parlement européen ne l'ont pas rendu plus attrayant. Parmi les différentes explications que proposent le quotidien, il y a le fait que l'Union européenne soit, dans sa structure et son fonctionnement, incompréhensible, illisible pour la plupart des citoyens. L'Union semble, par ailleurs, ne plus avoir de frontières. Si son expansion future est aussi confuse que l'objectif de l'intégration européenne, qui peut bien s'y retrouver, mis à part les eurosceptiques ? Tant que les électeurs auront le sentiment d'être des joueurs qui posent les pièces d'un puzzle sans connaître l'image qui en résultera, l'approbation d'une Union européenne réelle ne fera que diminuer.


En Une de la tageszeitung, un grand tournesol, emblème du parti écologique européen qui a réalisé un très bon score au cours du dernier scrutin. Les eurocrates et les sceptiques se plaignent à nouveau de la faible participation aux élections et du manque d'intérêt pour l'Europe, lance la taz. Mais si l'on y regarde de plus près, les résultats prouvent exactement le contraire. Ils montrent à quel point les sociétés européennes sont devenues semblables, après vingt ans de mondialisation accélérée et de frontières ouvertes. Malgré les particularités nationales, les grandes tendances de ces élections se dirigent vers des directions étonnamment similaires.


« La douleur du SPD » titre die Welt. Il y a dix ans, la veille des européennes de 1999, Gerhard Schröder et Tony Blair présentaient un programme économique commun. A l'époque les sociaux-démocrates étaient à la tête de l'Europe, ils dirigeaient nombre de gouvernements nationaux. Aujourd'hui, même dans les pays où ils ont mise en œuvre les réformes de l'Etat social pour de bon, ils sont au bord de l'abîme.


Une déroute symbolisée par une photo publiée dans la Süddeutsche Zeitung. Photo où l'on voit les affiches de campagnes du parti démontées, Martin Schulz et Frank-Walter Steinmeier repartent dans la salle de dépôt. Le constat du Forschungsgruppe Wahlen, l'un des instituts de sondage, selon lequel ces élections n'ont pas valeur de test pour les législatives allemandes de septembre n'a pas de quoi consoler le SPD, estime le journal. Au final, il se peut que les Allemands approuvent certes l'existence du parti social-démocrate, mais qu'ils donnent aux urnes l'avantage à la CDU et à la chancelière toujours incroyablement populaire.

  • Date 09.06.2009
  • Auteur Anne-Julie Martin / Carine Debrabandère
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/I6EX
  • Date 09.06.2009
  • Auteur Anne-Julie Martin / Carine Debrabandère
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/I6EX
Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !