L′Europe centrale sous les flots | International | DW | 09.08.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

L'Europe centrale sous les flots

Des inondations provoquées par des pluies diluviennes ont fait quatorze morts en Europe centrale et orientale. L'une des régions les plus touchées se trouve le long de la frontière germano-polonaise.

default

Des sacs de sable contre les inondations à Bad Muskau

La rupture d'un barrage a provoqué l'inondation partielle de Görlitz, une très belle ville baroque à cheval sur les deux pays. Le niveau du fleuve Neisse a triplé en quelques heures seulement. Il a dépassé les sept mètres, alors que normalement il devrait être d'environ 1,70 m en cette période de l'année. Un millier de personnes ont été évacuées dans la nuit de samedi à dimanche. Le maire de Görlitz, Joachim Paulick, précise que le drame est arrivé en l'espace d'une heure et demie et qu'il était impossible de mettre en place le dispositif de protection, à l'aide de sacs de sable notamment.

Amélioration à Görlitz, le parc de Muskau inondé

Plus de 4000 personnes restent sans électricité, alors que l'eau commence à redescendre. Ce dont les Allemands parlent le plus ce matin c'est le fait que le Parc de Muskau, l'un des plus beaux jardins aménagés en Europe, patrimoine mondial de l'UNESCO, soit sous les flots.

Hochwasser - Neiße Bad Muskau

Dans la région de Görlitz, le niveau de l'eau a monté de plusieurs mètres en 1 heure

Le danger, sinon, se déplace vers le Nord, dans la région du Brandebourg, en direction de la Mer Baltique. Les cotes d'alerte sont déjà dépassées. Mais le risque d'inondations est moins élevé, puisqu'on s'éloigne de l'endroit où le barrage s'est rompu.

La Pologne et la République tchèque très touchées

C'est plus au sud et à l'est encore que la situation était dramatique ce week-end. Trois personnes sont mortes dans la région de Chemnitz – non loin de la République tchèque, où les inondations ont fait quatre morts et trois disparus.

La bonne nouvelle, c'est que la pluie a cessé de tomber hier dans la région et que les pronostics météo sont plutôt optimistes. Rappelons que des inondations catastrophiques avaient déjà fait 22 morts en Pologne et 6 en République tchèque. C'était en mai et juin dernier.

Auteur : Carine Debrabandère
Edition : Anne Le Touzé

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !