Les Verts font le plein d′énergie | Vu d′Allemagne | DW | 27.06.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les Verts font le plein d'énergie

Les Verts ont décidé ce week-end de dire oui à la politique nucléaire de la coalition de centre-droit. Cette politique prévoit de renoncer à l'énergie nucléaire d'ici à 2022, en misant sur les énergies renouvelables.

default

Jürgen Trittin, l'un des dirigeants du parti des Verts

Les Verts ont joué gros et ont gagné, titre la Süddeutsche Zeitung. La sortie du nucléaire est en effet l'un de leurs combats les plus ardents et ce, depuis des années. Le débat aurait pu faire imploser le parti mais au lieu de cela, ses militants ont discuté de la question avec passion certes mais de manière constructive. Bien-sûr, il y a sûrement des électeurs qui vont se détourner des écolos car ils estiment que le projet de loi de Madame Merkel n'est pas assez ambitieux et que les centrales nucléaires pourraient être fermées plus tôt. Mais globalement, les Verts sortent renforcés de ce débat.

Pour Die Tageszeitung, ce n'est pas l'idée d'Angela Merkel que les Verts ont approuvée mais bien la leur et cela fait de leur décision un triomphe. Ce sont les Verts qui ont inventé le contenu du projet de loi de la coalition de centre-droit et qui militent depuis des décennies pour une sortie du nucléaire. Pour le journal, le oui des Verts est un signe de grande maturité politique dont les autres partis politiques allemands feraient bien de s'inspirer.

La Frankfurter Allgemeine Zeitung se projette elle en 2013, date des prochaines élections législatives en Allemagne. Nombreux sont ceux qui voient déjà les Verts au pouvoir, au plus tard dans deux ans et pourtant, estime le quotidien, d'ici là, beaucoup d'eau peut encore couler sous les ponts. Admettons que les Verts continuent leur progression dans les sondages, remportent les élections, deviennent le premier parti politique allemand et gagnent du même coup leur ticket pour la chancellerie, on se demande bien qui pourrait être à même d'occuper ce poste et c'est une question qui pourrait de nouveau profondément diviser le parti. Cela dit, le journal admet lui aussi que pour l'heure, les Verts sortent gagnants de ce débat sur le nucléaire.

Auteur : Konstanze von Kotze
Edition : Marie-Ange Pioerron

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !