Le dossier nucléaire iranien de plus en plus contesté | International | DW | 28.09.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Le dossier nucléaire iranien de plus en plus contesté

Ce lundi, au second jour d'exercices balistiques sur fond de tensions persistantes avec l'Occident sur son programme nucléaire, l'Iran a procédé à des tirs de missiles de longue portée

default

Lancée de missile iranien près de la ville de Qom à 130 kilomètres au sud de Téhéran

Les six grandes puissances impliquées dans le dossier du nucléaire iranien exigent de manière de plus en plus pressante que Téhéran respecte les règles de la non-prolifération nucléaire. La Chine, la Russie, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France plus l’Allemagne vont avoir, jeudi à Genève, les premières négociations sur ce dossier avec la République islamique depuis 14 mois.

S’agit-il d’une provocation systématique de la part de Téhéran? On serait porté à le croire puisqu’alors que le président iranien Mahmud Ahmadinejad vient de choquer l’Occident en révélant l’existence d’une seconde centrale d’enrichissement d’uranium dans son pays, l’armée iranienne, elle, vient de procéder à une série de tirs de missiles. Mais, même si les tentatives de dialogues s’avèrent plus que difficiles, la communauté internationale fait son possible pour maintenir le contact avec les responsables iraniens. C’est pourquoi le Président Ahmadinejad a été recu par le Secrétaire Général des Nations unies Ban Ki Moon, avec poignée de mains pour les caméras.

Lors de cette entrevue à huis clos, Ban Ki Moon en a appelé à la conscience de son invité : l’Iran devrait enfin prouver au monde que son programme nucléaire n’est que de nature purement pacifique. Or, la découverte des nouvelles installations nucléaires iraniennes souterraines, de même que les tests de missiles ne sont pas faits pour rassurer sur ce point. Le Président américain Barack Obama parle d’une atteinte grave aux règles internationales et évoque de possibles conséquences.

Ahmadinejad Interview Iran Präsident

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad

"Les dirigeants de l’Iran peuvent maintenant faire leur choix : soit assumer leurs responsabilités et réintégrer la communauté des nations. Soit affronter une pression et une isolation grandissante au détriment de leur propre nation."

Berlin, de son côté, juge "inquiétantes les informations en provenance d'Iran". Des informations qui ne constituent "pas un signal susceptible de créer la confiance", selon un bref communiqué ce lundi du ministère allemand des Affaires étrangères.

Pour le moment cependant, rien ne laisse entrevoir un changement de position à Téhéran.

Obama vor den UN-Vollversammlung

Le Président américain Barack Obama

Le Président Mahmoud Ahmadinejad continue de proclamer haut et fort que personne n’a le droit de lui donner des instructions en ce qui concerne le programme nucléaire de la République islamique d’Iran. Si jeudi à Genève, les négociations du groupe des Six avec Téhéran devaient à nouveau échouer, alors ce serait au Conseil de Sécurité des Nations unies de réagir et de décider, encore une fois, de nouvelles sanctions contre l’Iran .

  • Date 28.09.2009
  • Auteur Ph.Pognan / K.T.
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/JsZ7
  • Date 28.09.2009
  • Auteur Ph.Pognan / K.T.
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/JsZ7
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !