Le difficile désarmement des milices libyennes | Afrique | DW | 05.06.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le difficile désarmement des milices libyennes

Lundi, l’aéroport de Tripoli a été temporairement paralysé par l'assaut de miliciens venus de Tarhouna, à une soixantaine de kilomètres de Tripoli. Un incident qui pose à nouveau le problème de la sécurité en Libye.

La situation sécuritaire reste toujours préoccupante alors que le pays doit élire, avant la fin de ce mois, les 200 membres de l'assemblée constituante. Lundi (4juin 2012), une brigade originaire de la ville de Tarhouna a pris le contrôle de l'aéroport de Tripoli pour dénoncer l'enlèvement de son chef. Et même si la situation est redevenue normale, le problème de la sécurité et surtout du désarmement des différentes milices se pose à nouveau.

Alors pourquoi les nouvelles autorités libyennes n'arrivent-elles pas à désarmer ces milices ? Écoutez ci-dessous les explications de Riccardo Bocco, professeur de sociologie politique à l'Institut des hautes études internationales et du développement, à Genève. Il a été joint par Georges Ibrahim Tounkara.

Édition : Anne Le Touzé

Écouter l'audio 02:06
Now live
02:06 min

"Il y a un problème de réforme du secteur de la sécurité" (Riccardo Bocco)

Archives

Audios et vidéos sur le sujet