Le chanteur rwandais Kizito Mihigo retrouvé mort en prison | Afrique | DW | 17.02.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Le chanteur rwandais Kizito Mihigo retrouvé mort en prison

La nouvelle a été reçue avec prudence au Rwanda, où certains affichent leur incrédulité face à la version du suicide présentée par la police. Kizito Mihigo avait été de nouveau arrêté la semaine dernière.

Kizito Mihigo est un célèbre chanteur de gospel

Kizito Mihigo est un célèbre chanteur de gospel

C'est un artiste rwandais populaire qui a été condamné en 2015 pour conspiration visant le président Paul Kagame. Son corps sans vie a été retrouvé dans la cellule où il a été renvoyé trois jours plus tôt, a déclaré la police rwandaise ce lundi matin (17.02.2020).

Kizito Mihigo, âgé de 38 ans, un rescapé tutsi du génocide de 1994, "s'est suicidé" selon la police. 

Mais cette thèse ne convainc pas dans un pays où le pouvoir est fréquemment accusé de réprimer les voix critiques. 

Au Rwanda, Kizito Mihigo est présenté comme une véritable icône culturelle dont les œuvres font la promotion du pardon. Lui-même avait bénéficié d'une grâce présidentielle en 2018.

Mais il a été arrêté de nouveau la semaine dernière après avoir été surpris en train de fuir le pays vers le Burundi, d'après les déclarations de la police.

Il lui est reproché une tentative de rejoindre des groupes hostiles au pouvoir rwandais. 

Toujours selon la police, le chanteur a été autorisé à recevoir la visite de ses proches et de son avocat.

Le Bureau d'investigations du Rwanda a indiqué que Kizito Mihigo était accusé de corruption et de traverser illégalement la frontière pour rejoindre des groupes terroristes.