Lancement de l′opération Atalante | International | DW | 08.12.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Lancement de l'opération Atalante

C'est la première opération navale de l'histoire de l'Union Européenne: 6 navires de guerre et 3 avions de surveillance auront pour mission d'empêcher les attaques des pirates qui se sont multipliées ces derniers temps.

default

Un soldat de la marine allemande à bord de la frégate "Brandenburg"

Une trentaine de cargos ont été détournés cette année au large de la Somalie et dans le golfe d'Aden, soit le double de l'an dernier. Jusqu'à présent, quatre navires de l'OTAN patrouillaient dans la zone, ce qui a permis de limiter le nombre d'attaques, comme l'explique le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier:

«On a vu au cours des derniers jours qu'une présence militaire au large de la Corne de l'Afrique peut empêcher que des bateaux soient pris en otage.»

Deutsche Marine am Horn von Afrika

La frégate allemande Emden quittant le port de Djibouti

L'opération Atalante prend le relais des navires de l'OTAN. L'Allemagne y participe au côté d'au moins 7 autres pays européens. Le Conseil des ministres doit se prononcer le 10 décembre sur la constitution du contingent qui pourrait comprendre jusqu'à 1400 marins. Tous seront sous le commandement d'un Britannique, le vice-amiral Philipp Jones, ce qui constitue là encore une première. Quant à leur mission, elle a été clairement définie. Rainer Arnold est porte-parole pour les questions de défense du groupe parlementaire des sociaux-démocrates :

Niederländische Marine eskortiert Frachter des UN Food Programs

La marine néerlandaise escorte un bateau du Programme Alimentaire Mondial

« On doit partir du principe que les pirates ne sont pas des terroristes qui cherchent à s'attaquer à un bateau militaire ou à la communauté internationale. Ce sont des criminels qui pèsent le pour et le contre pour faire du profit. Autrement dit : quand un bateau militaire est dans les parages, en règle générale, les pirates font demi-tour et ne cherchent pas le conflit. L'une des missions principales de la Marine est d'accompagner les bateaux, de manière à ce que les pirates ne s'approchent même pas, je pense avant tout aux bateaux du Programme Alimentaire Mondial, afin que les gens en Somalie puissent recevoir une aide alimentaire. »

L'Association des Armateurs européens, l'ECSA, a par ailleurs demandé à l'Union Européenne de protéger les bateaux les plus vulnérables, les plus lents ou ceux dont le pont se prête facilement à l'abordage. Les marins de l'opération Atalante vont également devoir faire face à un imbroglio juridique. Qui a le droit d'arrêter et de juger les pirates? Le Conseil de sécurité des Nations Unies doit apporter des réponses à ces deux questions.




  • Date 08.12.2008
  • Auteur Audrey Parmentier
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/GBYf
  • Date 08.12.2008
  • Auteur Audrey Parmentier
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/GBYf
Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !