L′Allemagne va ficher les néonazis jugés dangereux | Allemagne | DW | 18.01.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

L'Allemagne va ficher les néonazis jugés dangereux

Les ratés des services de renseignement dans une affaire de meurtres d'étrangers par une cellule d'extrême droite ont relancé le débat sur une interdiction possible des mouvements néonazis et la création de ce fichier.

Plusieurs tentatives d'interdiction du parti d'extrême droite NPD ont jusqu'à présent échoué

Plusieurs tentatives d'interdiction du parti d'extrême droite NPD ont jusqu'à présent échoué

Il existe déjà en Allemagne, un fichier central similaire, mais sur les islamistes. Il est alimenté par la police et par les services de renseignement. Des crimes xénophobes non-élucidés commis pendant presque une décennie ont été attribués récemment à une organisation néonazie "Nationalsozialistischer Untergrund" (Clandestinité national-socialiste). Ecoutons ci-dessous, l'analyse de Dominique Grillmayer, chercheur à l'Institut franco-allemand de Ludwigsburg, joint par Kossivi Tiassou. Plusieurs responsables politiques allemands, y compris la chancelière, se sont inquiétés de l'impact de cette affaire sur l'image du pays et le gouvernement s'est engagé à en tirer les leçons.

Auteur : Kossivi Tiassou
Edition : Georges Ibrahim Tounkara

Revue de presse

Audios et vidéos sur le sujet