Israel donne un coup d′accélérateur à la colonisation | International | DW | 08.09.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Israel donne un coup d'accélérateur à la colonisation

En dépit des critiques internationales, le ministre de la défense israélien Ehud Barack a donné le feu vert lundi à de nouvelles installations dans les territoires occupés avant un gel de la colonisation.

The Israeli settlement Ma'ale Adumim stands over a bedouin camp in the Judean Desert outside Jerusalem, West Bank, June 17, 2008. U.S. Secretary of State Condoleezza Rice said that Israel is hurting the peace talks with the Palestinians by planning to build thousands of homes in Jewish neighborhoods in East Jerusalem. Foto: UPI Photo /Landov +++(c) dpa - Report+++

Une colonie israelienne en Cisjordanie

Les Palestiniens ont vivement critiqué cette décision. Ils considèrent que cette autorisation mine le processus de paix. La nouvelle a jeté un froid, c'est le moins qu'on puisse dire.Lundi dernier le ministre de la défense israélien Ehud Barck a donné l'autorisation de construire plusieurs centaines de nouveaux logements en Cisjordanie. Et ce alors même que le gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu serait en négociations avec les Etats-Unis à propos du gel de la colonisation durant plusieurs mois. Les Américains ont donc exprimé leur mécontentement mais le ministre de la défense israelien ne semble pas très inquiet: "Même si nous avons des différends avec les Etats-Unis, a-t-il déclaré, je suis convaincu que nous pourrons et nous devons les dépasser".

Alors, le Président américain Barck Obama a-t-il été en quelque sorte naif de demander un gel complet des colonies?Certains journaux israeliéns en effet ne sont pas loin de le croire. Mais ce qu'il faut tout de même rappeler c'est que sous le précédent gouvernement de Ehud Olmert le nombre des colonies avait grimpé de 50 000 à plus de 300 000. Et Benjamin Netanyahu jusqu'à présent n'en a encore autorisé aucune. On assiste donc plutôt à un coup d'accélérateur du premier ministre avant un éventuel moratoire. Il s'agit aussi de ménager l'aile la plus dure de la droite israélienne.

Les réactions critiques n'ont évidemment pas manqué. Le Président de l'autorité palestinienne Mahmoud Abbas a exclu de rencontrer le Premier ministre israélien si celui-ci donne son feu vert à de nouvelles installations dans les territoires occupés. L'UE a réclamé un arrêt de cette politique de colonisation. Elle représente, estime-t-elle, le plus grand obstacle à la paix au Proche-Orient.

  • Date 08.09.2009
  • Auteur Elisabeth Cadot/Audrey Parmentier
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/JXu9
  • Date 08.09.2009
  • Auteur Elisabeth Cadot/Audrey Parmentier
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/JXu9
Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !