Islamabad donne l′assaut aux talibans | International | DW | 19.10.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Islamabad donne l'assaut aux talibans

L'armée pakistanaise poursuit son offensive contre les talibans au Waziristan du sud. Les combats font rage dans cette zone montagneuse située à la frontière de l'Afghanistan

Le Pakistan a déployé 30 000 soldats pour chasser les talibans de son territoire

Le Pakistan a déployé 30 000 soldats pour chasser les talibans de son territoire

L'armée pakistanaise a décidé de sonner l'halalli contre les talibans du Pakistan mais rien n'est moins sûr que l'issue de cette nouvelle guerre aux pieds de l'Hindou Kouch. En effet, les talibans du Pakistan sont une formation hétéroclite qui compte 20 à 25 000 hommes, lourdement armés pour certains, qui ne sont pas forcément des combattants qui ont fui l'Afghanistan mais bien des Pakistanais qui ont décidé de porter aussi la lutte armée dans leur pays. Islamabad est en guerre ouverte contre les talibans depuis que ceux-ci se sont montrés plus menaçants pour le pouvoir et qu'il a fallu notamment les déloger, l'année dernière, de la Vallée de Swat.

Zone tribale

Aujourd'hui, le théâtre des combats se situe à la frontière afghane, dans une zone tribale peuplée de populations pachtounes qui, depuis toujours, échappent au contrôle de l'état central. C'est donc une région quasiment idéale pour entretenir l'insurrection en Afghanistan, de l'autre côté de la frontière. Mais aussi donc pour mener la guerre contre l'état pakistanais. Et c'est bien ce à quoi nous assistons depuis plusieurs semaines avec une série d'attentats qui ont fait près de 200 morts, avec notamment l'attaque spectaculaire du quartier général de l'armée pakistanaise à Rawalpindi.

Les combats ont jeté 100 000 réfugiés sur les routes

Les combats ont jeté 100 000 réfugiés sur les routes

L'offensive conduite depuis quarante-huit heures vise à chasser les talibans de cette région : environ 10 000 combattants, dont un millier de combattants étrangers liés à Al Quaida. C'est du moins ce qu'a affirmé le porte-parole de l'armée pakistanaise, Athar Abbas : "Il y a surtout des Ouzbeks, ceux qui viennent d'Asie centrale constituent d'ailleurs le groupe le plus important. Mais il y a aussi des Arabes et d'autres qui proviennent des pays musulmans d'Afrique du Nord."

Avant le début de l'hiver

Le porte-parole de l'armée pakistanaise n'a pas désiré préciser combien de temps allait durer cette offensive. Bien entendu, cela dépendra de son succès et tous les experts militaires s'accordent sur le fait qu'une armée conventionnelle rencontre beaucoup de difficultés face à des combattants qui pratiquent une tactique de guérilla dans une région qui plus est montagneuse. Cela s'est déjà vu d’ailleurs l'année dernière dans la Vallée de Swat. Malgré tout, il y a un impératif et c'est celui de l'hiver. L'objectif étant de terminer les combats avant l'arrivée des premières neiges. Soit d'ici six à huit semaines environ.

  • Date 19.10.2009
  • Auteur Jean-Michel Bos
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/KAWF
  • Date 19.10.2009
  • Auteur Jean-Michel Bos
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/KAWF
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !