1. Aller au contenu
  2. Aller au menu principal
  3. Voir les autres sites DW

L’insécurité entrave le secteur touristique en RDC

Jean Noël Ba-Mweze
27 septembre 2022

L'insécurité dans l'est de la RDC a fait chuter le tourisme sur l'île de Tchegera, située sur le lac Kivu, dans la province du Nord-Kivu.

https://p.dw.com/p/4HOOP
DR Kongo Ausbrauch Nyamulagira Vulkan
Le secteur touristique risque de ne pas décoller à cause de l’insécurité Image : Steve Teril/AFP/Getty Images

Située à l'ouest de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, l'île de Tchegera est entourée des eaux du lac Kivu dans le parc national de Virunga. Un site touristique qui offre une vue spectaculaire sur les volcans de Nyiragongo et Mikeno.  

La fréquentation touristique de l'île de Tchegera a dégagé un chiffre d'affaires en 2021 de 12,5 millions de dollars. Mais cette année, depuis que les M23 est réapparu, les touristes ne viennent plus. Ce que déplore Ephraim Balole, un des responsables du parc national de Virunga.  

"Cette année 2022 nous nous attendions de nouveau à au moins 12,5 millions de dollars de recettes touristiques. Mais depuis janvier, il n'y a plus eu de tourisme du fait que nous sommes dans l'insécurité de la guerre. La présence du M23 a créé beaucoup d'insécurité.” a dit Bolale.

''Nous sommes au chômage''

L'insécurité frappe principalement le parc de Virunga qui abrite les gorilles de montagne
L'insécurité frappe principalement le parc de Virunga qui abrite les gorilles de montagneImage : Getty Images/AFP/M. Sibilonie

La République démocratique du Congo a donc perdu ses touristes au profit du Rwanda voisin où beaucoup se dirigent désormais. Cela affecte la population locale qui vivait en partie du tourisme. Une inquiétude qu'exprime Alphonse Chirhuza, dont le bateau transportait les visiteurs à Tchegera. 

"Je suis très inquiet parce que depuis que la guerre a commencé, on n'a plus de visiteurs. Nous sommes au chômage. On ne sait plus nouer les deux bouts du mois. Les visiteurs ne peuvent pas entrer parce qu'il y a la guerre. Ils ont peur d'être tués. On n'a rien encaissé jusqu'à présent, or quand nous faisons entrer de l'argent nous rendons compte à l'Etat, au gouvernement (par l'impôt). C'est donc un manque à gagner pour notre gouvernement et pour nous-mêmes, la population". 

L'île de Tchegera est accessible par bateau en 30 minutes depuis la ville de Goma. Mais les touristes et le personnel du parc ont désormais les yeux tournés vers les autorités congolaises qui devraient, selon eux, tout faire pour déloger le M23 afin que la vie reprenne sur cette île.