Impuissant Occident | Vu d′Allemagne | DW | 12.08.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Impuissant Occident

A la Une des quotidiens allemands aujourd'hui: l'impuissance de la communauté internationale face au géant russe et le résultat du référendum en Bolivie.

default

Le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner et le président géorgien Mikhail Saakashvili

« L'ours russe est de retour » titre la Süddeutsche Zeitung, Et face à cet ours, l'Occident ne peut rien faire déplore le quotidien. Alors qu'il y a quelques semaines seulement, la presse moscovite était pleine de papiers sur le piteux état de l'armée russe, c'est pourtant cette même armée qui a aujourd'hui envahi la Géorgie, signant ainsi la plus grosse intervention de ses forces en-dehors du territoire russe depuis la chute de l'Union soviétique. Il serait exagéré de parler d'une deuxième guerre froide, note le journal. Mais le cas de la Géorgie permet à Vladimir Poutine et consort de démontrer aux Occidentaux qu'ils feraient mieux d'écouter ce que la Russie proclame depuis des années : interdiction à l'Otan de faire un pas de plus vers tout régime considéré par Moscou comme étant sa chasse gardée. L'ours russe n'avait en réalité jamais vraiment disparu. L'Occident l'espérait seulement.

Karte Kaukasus Georgien mit den Teilrepubliken Abchasien und Südossetien englisch

La Frankfurter Allgemeine Zeitung ne peut, elle aussi, que constater l'impuissance de l'Union européenne face à cette nouvelle crise caucasienne. La Russie veut punir la Géorgie de s'être trop rapprochée des Etats-Unis. Une leçon que ni Tbilissi ni les autres ne sont prêts à oublier. Et il est certain que les Américains, les Européens, l'Union européenne et l'OTAN vont déguster encore longtemps de ce que le journal nomme la démonstration du pouvoir et des intérêts russes au 21ème siècle.

Dmitri Medwedew bei Gespräch mit Wladimir Putin zu Georgien Südossetien

Le président russe Dmitri Medvedev et son Premier ministre Vladimir Poutine

L'indignation ambiante à l'égard de l'action brutale de la Russie est sans aucun doute indiquée, remarque quant à elle la Frankfurter Rundschau.

Mais l'indignation ne remplace pas la politique. La politique, cet art du possible. Rarement cette phrase usée n'a sonné de manière aussi amère mais nécessaire, souligne le quotidien. Si les peuples, qu'ils soient petits ou grands, continuent à poursuivre leurs buts sans aucun égard pour les autres, un développement pacifique n'est guère possible, s'inquiète le journal.

Boliviens Präsident Morales gewinnt Referendum

Le président bolivien Evo Morales, vainqueur du référendum

C'est le résultat du référendum de dimanche, en Bolivie, qui intéresse die Welt. Certes, le président Evo Morales a remporté plus de 60% des votes, admet le journal. Il n'en reste pas moins que ses principaux opposants ont réussi à amasser un nombre de voix qui force l'admiration. Evo Morales a annoncé qu'il voulait continuer à développer le socialisme dans son pays, les gouverneurs des provinces autonomistes veulent, au contraire, s'en détacher encore un peu plus. Un clivage toujours plus profond constituait déjà, avant le référendum, un danger latent. Depuis ce week-end, ce danger est devenu encore un peu plus grand.






  • Date 12.08.2008
  • Auteur Konstanze von Kotze
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/EvbN
  • Date 12.08.2008
  • Auteur Konstanze von Kotze
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/EvbN
Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !