Entre confiance et espérance... | Vu d′Allemagne | DW | 12.04.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Vu d'Allemagne

Entre confiance et espérance...

La presse allemande de ce lundi titre on s'en doute sur la catastrophe aérienne de Smolensk, mais s'intéresse aussi au plan d'aide européen en faveur de la Grèce.

La Pologne pleure son président, mort avec plus de 90 autres personnes dans un crash aérien alors qu'il se rendait à Katyn.

La Pologne pleure son président, mort avec plus de 90 autres personnes dans un crash aérien alors qu'il se rendait à Katyn.

Cette catastrophe pourrait être un catalyseur du rapprochement russo-polonais, explique la Frankfurter Allgemeine Zeitung. La mort de 96 Polonais à proximité de Katyn a obligé Vladimir Poutine à revenir deux fois en une semaine sur un site dont ses prédécesseurs ont tout fait pour dissimuler l'existence. Désormais, la Russie est obligé de regarder en face les crimes commis en son nom sans jamais plus pouvoir y échapper. Avec la mort du président polonais dans les bois de Katyn, le processus d'auto-révision de son histoire, que la Russie a lancé récemment, a reçu un élan plus fort encore.

Gedenken 70 Jahre Massaker in Katyn Polen

Tragique ironie de l'histoire : Katyn, longtemps pomme de discorde entre Moscou et Varsovie, est de nouveau symbole de tristesse pour la Pologne.

Un parallèle historique qui n'est pas partagé par die Welt. Le pays amputé de son élite militaire à Katyn en 1940 était une autre Pologne. C'était un pays occupé, plusieurs fois déchiré au cours des siècles entre les grandes puissances européennes. La Pologne d'aujourd'hui est un pays sûr et plus ancré que jamais dans sa propre histoire. Membre de l'Union européenne et de l'OTAN, il n'a plus peur de se retrouver broyé entre l'Allemagne et la Russie. Les Polonais peuvent être fiers de leurs réalisations de ces 20 dernières années. Ils doivent puiser dans cette fierté la force et l'assurance nécessaires pour pouvoir surmonter la grande perte qui les a frappé ce week-end. Le quotidien revient aussi en Une sur les aides financières que les pays de la zone Euro sont prêts à accorder à Athènes.

Symbolbild Finanzhilfe Finanzpaket Griechenland

L'UE démontre une nouvelle fois que la solidarité européenne n'est pas un vain mot.

Une aide insuffisante pour la Frankfurter Rundschau. Personne peut reprocher à Athènes de ne pas faire ce qu'il faut pour surmonter sa crise financière. Seulement, la Grèce a besoin d'une aide supplémentaire pour éviter les troubles intérieurs qui seraient une occasion en or pour les spéculateurs. Il est donc possible que ceux-ci n'attendent que la prochaine occasion pour sonner une nouvelle fois l'hallali.

Symbolbild Griechenland Finanzen EU Europa

Le Fond Monétaire Européen est-il né ce week-end ? L'avenir le dira.

Ce qui fait dire à la Süddeutsche Zeitung : les partenaires européens et le FMI prêtent à Athènes un peu de la confiance que les investisseurs leur accordent. C'est bien ainsi, car les Hellènes font partie de cette Europe monétaire dont tous les membres profitent, économiquement et politiquement. De fait, on a assisté à la naissance d'un Fond Monétaire Européen. Il est important pourtant d'intégrer plus encore les politiques économiques et financières des états de l'UE pour que des actions de sauvetage comme celles-ci restent l'exception.

  • Date 12.04.2010
  • Auteur Christophe Lascombes
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/MtmF
  • Date 12.04.2010
  • Auteur Christophe Lascombes
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/MtmF