Des cures de repos pour les femmes surmenées | Europe | DW | 27.01.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Des cures de repos pour les femmes surmenées

Stress, fatigue, mauvaise alimentation, divorces et difficultés à gérer le foyer familial : ces raisons poussent chaque année en Allemagne des dizaines de milliers de femmes à partir pour une cure de repos.

default

Le philosophie des cures : Remonter le moral des femmes pour relancer toute la famille.

Les séjours, d’une durée de 3 semaines, sont remboursés par les caisses d’assurance maladie sur prescription médicale. Pour rétablir, moralement et physiquement, ces femmes surmenées : des cours de cuisine diététique, des randonnées, des cercles de discussions ou des ateliers d’expression artistique... Et le concept fonctionne : de 2007 à 2008, la fréquentation de ces cures a grimpé de 20 %.


Reportage de Marco Wolter.

Egalement dans cett émission : Les SDF et le froid

En Autriche, un prêtre pousse un cri d'alarme pour que la ville de Vienne accepte d'héberger des SDF originaires de l'Europe de l'Est. Si leur présence est illégale, ils sont arrivés, pour certains, il y a plus de 20 ans, ont travaillé et construit une vie dans le pays. Ils n'ont pourtant pas le droit d'être accueillis dans les centres de nuit dépendant des services sociaux municipaux : ils sont considérés comme de simples touristes.

Par Blaise Gauquelin.

Frankreich Obdachlose in Paris Straße

Face à l’urgence, les associations demandent plus de souplesse aux autorités

Une vague de grand froid s’est abattue sur le nord de l'Italie. A Milan, de nombreux immigrés clandestins ont passé plusieurs nuits dehors ou dans des abris de fortune, de peur d'être identifiés dans les centres d'accueil, puis expulsés. En novembre, la municipalité de Milan avait annoncé que tous les clandestins qui se présenteraient dans les centres devraient décliner leur identité.

Par Mathilde Auvillain

Sortir en Europe : Le « Jumbo Hostel »

En Suède, un entrepreneur local eu l’idée de recycler un Boeing désaffecté en auberge de jeunesse. Situé à un quart d'heure à pied de l'aéroport international de Stockholm-Arlanda, le Jumbo Hostel dispose de 25 chambres, 85 lits et une suite dans le cockpit, est le premier dans son genre. Il a ouvert le 15 janvier.

Par Jean-Paul Pourron.

Chronique livre : La mémoire de l’holocauste

Le 27 janvier, anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz, est depuis 2002 la Journée de la mémoire de l’holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité. Les éditions Jean-Claude Gawsewitch publient à cette occasion l'album de dessin de Thomas Gève, un jeune rescapé d'Auschwitz : Ces dessins, qu’il a réalisés à l’âge de quinze ans à sa libération du camp de Buchenwald, sont exposés du 12 janvier au 3 mai 2009 à la Maison d’Izieu.

Par Maya Szymanowska



Liens