Au-delà de la ligne rouge | Vu d′Allemagne | DW | 16.01.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Au-delà de la ligne rouge

A la Une des quotidiens aujourd'hui: le conflit israélo-palestinien et la première visite de la chancelière allemande dans les anciens locaux de la Stasi

default

Hier, le principal complexe de l'ONU pour l'aide aux réfugiés palestiniens, l'UNRWA, a été bombardé par l'armée israélienne

C'est l'indignation qui prédomine dans les commentaires des journaux, au lendemain de bombardements israéliens dans la bande de Gaza. Bombardements qui ont notamment touché un complexe de l'ONU, un centre de presse et un hôpital. Pour le quotidien local Rheinische Post, ces attaques montrent que les dernières digues morales se sont brisées. Le signal envoyé par Israël semble très clair: plus personne n'est à l'abri dans la bande de Gaza.

UN-Hilfslieferungen für eingeschlossene Palästinenser an der Grenze zwischen Israel und Gaza

Colis d'aide humanitaire destinés aux Palestiniens et stockés à la frontière entre Israël et la bande de Gaza


Les Westfälische Nachrichten, journal de la ville de Münster, remarque pour sa part que si les travailleurs humanitaires en viennent eux-mêmes à qualifier les conditions de vie de la population civile par des mots tels que dramatiques ou catastrophiques, la réalité dépasse probablement tout ce que l'on peut imaginer. Ajoutez à cela le fait qu'Israël en vient à bombarder des tonnes de denrées alimentaires et de matériel humanitaire appartenant à l'ONU et stockées dans la bande de Gaza et on franchit clairement la ligne rouge.

Krieg in Gaza

L'offensive israélienne contre le Hamas à Gaza a fait plus de 1.100 morts depuis son lancement le 27 décembre


Ligne rouge franchie ou pas, le pouvoir du Hamas, lui, n'est pas encore détruit, loin s'en faut, souligne die Tageszeitung. Voilà trois semaines que l'offensive israélienne a débuté et l'armée israélienne n'a pas encore été capable de montrer aux caméras la capture d'un seul membre ou d'un seul dirigeant du mouvement islamiste. Quant à Mahmoud Abbas et à son mouvement le Fatah, ils se retrouvent complètement marginalisés, constate le quotidien. Le président de l'Autorité palestinienne a trop vite accusé le Hamas d'être responsable du déclenchement de la guerre ce qui le rend suspect de collaboration avec Israël. Cela a beau être une ineptie, Mahmoud Abbas et le Fatah risquent de payer cher le fait qu'on leur reproche d'avoir abandonné leurs compatriotes.

Merkel besucht Stasi Zentrale

Angela Merkel et Marianne Birthler dans les anciens locaux de la Stasi, un "ministère atroce" selon la chancelière


Die Welt commente quant à elle la première visite de la chancelière allemande dans les anciens locaux de la Stasi, le Ministère pour la Sécurité d'Etat de l'ex-RDA. Selon le quotidien, Angela Merkel et Marianne Birthler, directrice de l'Institut chargé de gérer activement les archives de la terrible police secrète, souhaitent l'une comme l'autre que le travail de recherches et d'éducation de l'Institut se poursuive, que les victimes soient soutenues et que les injustices soient punies. Et toutes deux s'inquiètent avant tout et à juste titre, selon le journal, du fait que le droit à la liberté ne soit toujours pas ancré dans la conscience des Allemands.





  • Date 16.01.2009
  • Auteur Konstanze von Kotze
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/GZnH
  • Date 16.01.2009
  • Auteur Konstanze von Kotze
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/GZnH
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !