1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Vers la fin des combats dans l'est de la RDC

L'armée congolaise crie victoire. Elle affirme avoir vaincu le M23, lequel affirme de son côté mettre fin à sa rébellion. Les violences ont provoqué de vastes mouvements de population, en direction de l'Ouganda voisin.

default

Comme à chaque regain de violence, les civils fuient. Ici, un camp de Bunagana en 2012


D'après des sources interrogées sur place, un déplacement massif de populations civiles a eu lieu . Les habitants fuient par milliers vers l'Ouganda voisin.

Des milliers de déplacés

Les affrontements entre l'armée de la RDC (FARDC) et les rebelles du M23 se sont déroulés dans les collines de Mbuzi, Chanzu et Runyoni, dernier bastion du M23.

Les combats à l'arme lourde se poursuivaient lundi et les militaires loyalistes se disaient déterminés à récupérer les collines précitées où, selon l'ONU, deux à trois cents éléments du M23 résistent encore.

UN Soldaten und kongolesische Soldaten im Kongo

Des soldats de la Monusco appuient les FARDC dans leurs opérations contre le M23

Nous avons visité le camp de Ntamugenga qui abrite près de cinq mille déplacés.
Une femme déplacée explique les conditions difficiles dans lesquelles elles vivent en cette période de pluie : "Nous avons fui, nous sommes venus des collines que vous voyez là haut, nous n'avons même pas d'habits pour les enfants, pas de nourriture. Les enfants risquent de mourir de faim". Une autre surenchérit : "Nous avons fui des bombes larguées par des hélicoptères. Nous traversons les moments les plus difficiles de notre vie. Sans les bâches amenées par les humanitaires, on serait toujours en train de passer la nuit à la belle étoile car toutes les classes sont pleines à craquer". Certaines écoles ont en effet été réquisitionnées pour accueillir les populations.

Appel à la retenue

Non loin du camp de Ntamugenga, les violences continuaient. En dépit du cessez-le-feux décrété unilatéralement par le chef politique du M23 Bertrand Bisimwa, les armes continuent de crépiter.

Dans un communiqué conjoint , les envoyés spéciaux des Nations Unies dans la région des Grands lacs et en RDC, l'Union Africaine, l'Union européenne et les Etats-unis d'Amérique appellent à la retenue à la fois le gouvernement congolais et les rebelles du M23. Les deux parties pourraient enfin s'approcher de la signature d'un accord de paix à Kampala.

Ecoutez ci-dessous la version audio de ce reportage sur place de notre correspondant, John Kanyunyu :

Écouter l'audio 02:04

Le reportage de John Kanyunyu, de retour de Bunagana

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !