1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Brésil 2014

Pays-Bas (Groupe B)

Quand on pense aux Pays-Bas, il y a d’abord des sourires, puis de la compassion. Les Néerlandais ont toujours pratiqué l’un des plus beaux jeux qui soit, le « football total ». Ils n'ont jamais été vraiment récompensés.

Écouter l'audio 01:37

Les Néerlandais de nouveau en finale ?

Notamment dans les années 1970, où la bande à Johan Cruyff est arrivée deux fois en finale, avant de se faire battre par le pays organisateur : par la RFA en 1974, par l'Argentine en 1978. Lors du précédent Mondial, en 2010, la sélection « Oranje » avait décidé de changer de style de jeu : plus réaliste, mais surtout plus dur. Bien leur en a pris, puisqu'ils sont parvenus à se hisser en finale. Avant de s'incliner 1-0 face à l'Espagne.

Pays-Bas et non Hollande

La sélection des Pays-Bas a toujours été vue comme un épouvantail en Coupe du Monde: personne ne veut jouer contre eux. Cette année, ce sera la même chose: surtout que la génération des Robin van Persie, Wesley Sneijder, Arjen Robben, Rafael van der Vaart ou encore Klaas-Jan Huntelaar, tous trentenaires, jouent probablement pour la dernière fois ensemble.

On a souvent tendance à désigner les Pays-Bas par le terme « Hollande ». En vérité, la Hollande ne représente que deux provinces sur les douze qui composent le pays. D'où le proverbe local : « Dieu a créé le monde, sauf la Hollande, qui a été créée par les Hollandais ».

En effet, la moitié de la superficie du pays se trouve à un mètre en dessous du niveau de la mer. Un pays tout petit, mais qui possède de véritables géants : en effet, les Néerlandais sont la population la plus grande du monde. Là-bas, un homme fait en moyenne 1,84 m, une femme 1,70 m. A voir si leur grande taille les aidera à atteindre le sommet du football mondial.

Les adversaires du groupe B

Audios et vidéos sur le sujet